Avant-première – Les Frères Sisters

En présence de Jacques Audiard

IMG_9658
Jacques Audiard au UGC Gobelins le 12/09/18 © Chloé Caye

Le film adapté du roman de Patrick DeWitt raconte l’histoire de Charlie et Eli Sisters, des criminels engagés pour tuer un homme, dont la traque mettra à l’épreuve leur fratrie. Le film, très attendu, était présenté par son réalisateur et scénariste Jacques Audiard, lors d’une avant première à Paris.

« Je crois que je n’aime pas vraiment le western », c’est ainsi que le réalisateur français entame la discussion autour de son nouveau film. Il affirme que les westerns classiques sont trop manichéens et que Les Frères Sisters est, au fond, « un western pour les gens qui n’aiment pas énormément le western ». Si le livre sur lequel se base le film est un western typique, c’est un film d’un tout autre genre qui inspire le réalisateur et son co-scénariste : La Nuit du Chasseur, de Charles Laughton. C’est l’aspect du conte qui séduit Jacques Audiard, aussi bien au niveau narratif « c’est plus un conte qu’un western, c’est deux enfants perdus dans la foret », que visuel « j’avais cette idée d’illustration, je voulais un film avec beaucoup de couleurs et contrasté ». 

Il reconnaît par la suite que son film reprend également la violence traditionnelle des westerns, omniprésente en Amérique à cette époque. Quand on lui demande si un western doit alors forcement être en anglais il rétorque que « c’est mieux qu’en latin non? », avant de se reprendre et de conseiller au public un film pornographique en latin qui lui a plu. Il revient alors sur la question de la langue, qui se pose effectivement car le film comprend un casting exclusivement américain, parmi lequel on retrouve notamment Jake Gyllenhaal, Joaquin Phoenix, John C. Reilly ou encore Riz Ahmed. Cela vient d’abord d’une envie qu’il avait de tourner avec des acteurs anglo-saxons qui possèdent une façon d’investir l’histoire et l’image très particulière, qu’il résume en quelques mots : « Ils y vont vraiment! » 

Cette manière américaine de travailler, il en parle avec admiration; Il maintient que la direction d’acteurs n’est pas très différente mais ce qu’il trouve « extraordinairement agréable » c’est le travail que les acteurs font en amont. « C’est comme s’ils étaient propriétaires des personnages pour une certaine durée et pas seulement locataires » explique t-il. Malgré son choix d’acteurs, il refuse cependant catégoriquement de travailler sur le sol américain. La production du film est donc délocalisée en Europe car tourner aux Etats-Unis demande, selon Jacques Audiard, une « organisation du métier très rigide, à laquelle je n’aurais pas pu me faire ». 

Le film, qui possède donc cette double nationalité, sortira dans les deux continents au même moment. C’est en évoquant la sortie mondiale du film et son succès dans les festivals qu’on lui demande s’il est donc plutôt confiant à ce sujet, ce à quoi il répond, comme une évidence : « Non jamais. Je ne vois pas trop ce qui peut rassurer à part la mort! » Le film a depuis suscité beaucoup d’engouement de la part du public mais aussi de la presse, de quoi rassurer, on l’espère, le réalisateur français.

Les Frères Sisters est actuellement au cinéma 

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s