Detective Conan – The Scarlet Bullet

Au cinéma le 26 mai 2021

© Gosho Aoyama – Detective Conan Comittee

Figure incontournable du shônen (le manga pour adolescents), l’arrivée sur grand écran de Conan Edogawa ravivera sans doute la nostalgie de bon nombre de grands enfants, déjà impatients de résoudre avec lui sa prochaine enquête. Las, il faudra pour cela passer outre les très nombreuses faiblesses d’un film en retard sur son temps.

Si la saga n’avait pour l’instant conquis que la télévision française, au Japon, elle a depuis longtemps trouvé ses marques dans les salles obscures. The Scarlet Bullet est en effet le 24e opus de la franchise Detective Conan, devenu aussi vaste que James Bond en moins de trois décennies. Une productivité sincèrement impressionnante – encore plus si on ajoute les productions TV et les adaptations live – mais qui semble malheureusement contraindre la dimension artistique du film. Malgré le potentiel d’un script capillotracté mais réjouissant (il y est question d’un complot visant les sponsors d’un nouveau train magnétique supersonique), l’animation demeure terriblement fixe, clouée au sol par un rendement que l’on devine sans peine difficile à tenir. Face aux récents coups d’éclat de l’animation nippone (Lupin III, les films de Makoto Shinkai), The Scarlet Bullet fait pâle figure et donne bien vite l’impression de n’être qu’un épisode de série TV boursouflé, abrasif, étiré jusqu’à la fracture pour rentrer dans les cases de la diffusion en salles. D’où les nombreuses sous-intrigues qui encombrent le récit, accumulant les twists, les faux-semblants et les personnages secondaires à peine réintroduits, rendant le tout illisible et balourd. Difficile de comprendre ce choix, le film étant de toute évidence pensé au départ pour ouvrir la saga aux salles étrangères (plusieurs séquences sont partiellement ou totalement en langue anglaise).

En bref, difficile de justifier l’existence d’un tel film résolument oubliable, sans impact, dépourvu d’un quelconque souffle artistique. Les aficionados apprécieront, bien sûr. Les autres ressortiront déroutés de l’expérience.

Detective Conan : The Scarlet Bullet / De Tomoka Nagaoka / Japon / 1h50 / Sortie le 26 mai 2021.

Une réflexion sur « Detective Conan – The Scarlet Bullet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s