L’Homme du président

Disponible en VOD

L'Homme du Président : Photo
© capelight pictures OHG

Rien de nouveau sous le soleil, le cinéma de genre a trouvé de nouveaux maîtres en Corée – Lucky Strike en fournissait encore récemment un exemple. Il se trouve qu’en plus du talent de ses cinéastes, la péninsule est également dotée d’une histoire politique propice à la fiction. On pense évidemment au rapport complexe au voisin du Nord, illustré par exemple par Park Chan-wook dans JSA, dont l’action se situe à la frontière des deux Corées. Mais c’est un épisode marquant de l’histoire de la Corée du Sud elle-même, souvent moins connue, qui fournit la matière de L’Homme du président de Woo Min-ho, sorti directement en VOD ce mois-ci.

Continuer à lire … « L’Homme du président »

Nimic

Disponible sur MUBI

thedrum.com on Flipboard: Mini and Droga5 London partner with Yorgos  Lanthimos on short film
Matt Dillon © MUBI

Sortie en exclusivité sur MUBI, la dernière réalisation de Yórgos Lánthimos est un court métrage aussi bref que déroutant, et qui le sera d’autant plus pour qui n’est pas familier de l’œuvre du réalisateur grec. Matt Dillon y incarne un violoncelliste vivant avec sa femme et ses trois enfants, suivi jusque chez lui par une femme imitant tous ses faits et gestes, apparemment déterminée à le remplacer.

Continuer à lire … « Nimic »

Indiana Jones et la dernière croisade

Rétrospective Sean Connery

Sean Connery (Henry Jones) et Harrison Ford (Indiana Jones) © United International Pictures

En 1988, Sean Connery reçoit l’Oscar du meilleur second rôle pour sa performance dans Les Incorruptibles de Brian de Palma. Cette récompense renouvèle l’ambition et la détermination de l’acteur écossais qui croule plus que jamais sous les propositions. Mais une semble sortir du lot…

Continuer à lire … « Indiana Jones et la dernière croisade »

La Colline des hommes perdus

Rétrospective Sean Connery

Sean Connery dans La Colline des hommes perdus ©D. R.

Dans les années 1960, Sean Connery n’était pas uniquement James Bond. Entre deux incarnations du célèbre agent secret, il se vit offrir par Alfred Hitchcock le premier rôle de Pas de printemps pour Marnie (1964), et il débuta sa fructueuse alliance avec Sidney Lumet (cinq films en tout). Dans La Colline des hommes perdus, leur première collaboration, il incarne un militaire condamné au terrible quotidien d’un camp de discipline pour soldats, situé dans le désert libyen pendant la Seconde guerre mondiale.

Continuer à lire … « La Colline des hommes perdus »

J.T. Leroy

Disponible en VOD

Laura Dern et Kristen Stewart dans « J.T. Leroy » – © Black Leather Jacket – 2020

Présenté à Toronto en 2018 puis à Deauville en 2019, J.T. Leroy a fait les frais de la crise sanitaire jusqu’à atterrir en VOD en France, dans l’indifférence la plus totale. Peut-être était-ce aussi pour d’autres raisons.

Continuer à lire … « J.T. Leroy »

Rencontre avec : Serge Korber

Serge Korber chez lui, en août 2020 ©Victorien Daoût

« C’est un juste retour des choses d’avoir fait entrer Louis de Funès à la Cinémathèque française, alors que son rapport à la critique a été si conflictuel. C’est formidable. » Le cinéaste Serge Korber, 84 ans, se réjouit avec des mots enthousiastes de la grande actualité qui concerne Louis de Funès depuis le mois de juillet (une rétrospective ainsi qu’une grande exposition, qui rouvrira ses portes sitôt le confinement terminé). Au début des années 1970, il a réalisé deux films avec le comédien : L’Homme orchestre, comédie musicale psychédélique, et Sur un arbre perché, huis clos dans une voiture, qui comptent parmi les plus originaux de leurs filmographies respectives. L’occasion était donc parfaite pour le rencontrer et s’intéresser à l’ensemble de son parcours. C’est avec un plaisir partagé que Serge Korber nous a convié chez lui, dans son appartement parisien, pour revenir sur ses débuts dans le spectacle, ses souvenirs de tournage et son rapport au cinéma, qu’il pratique encore avec précision et sensibilité.

Continuer à lire … « Rencontre avec : Serge Korber »

Goldfinger

Rétrospective Sean Connery

Sean Connery et Shirley Eaton dans « Goldfinger » – © Metro-Goldwyn-Mayer Studios, inc.

Si James Bond 007 contre Dr. No a esquissé les bases de l’univers bondien et Bons Baisers de Russie confirmé le savoir-faire d’EON Productions, c’est bel et bien Goldfinger qui acheva le mythe de l’espion britannique et entérina pour de bon sa mythologie. Retour sur le meilleur opus de l’ère Sean Connery.

Continuer à lire … « Goldfinger »

Le Dossier Anderson

Rétrospective Sean Connery

Sean Connery au cœur du Dossier Anderson © D. R.

Dix ans de prison n’ont pas fait passer à « Duke » Anderson l’envie de faire sauter des portes de coffres-forts. À peine a-t-il purgé sa peine que celui-ci met sur pied un nouveau coup : braquer un immeuble de luxe entier et ses riches locataires. Ce qu’il ne sait pas, c’est que la quasi-totalité de ses faits et gestes sont enregistrés.

Continuer à lire … « Le Dossier Anderson »

On the rocks

Sur Apple TV+ le 23 octobre 2020

Rashida Jones et Bill Murray ©Apple TV+

On the rocks poursuit l’une des lignes tracées par Sofia Coppola dans Lost in translation (2003) et Somewhere (2010) : une exploration de la relation père-fille, que celle-ci soit détournée (le premier) ou concrètement appréhendée (le deuxième). Cette fois, c’est sous l’angle de la comédie que son duo principal trouve le prétexte d’exister. Laura (Rashida Jones), persuadée que son mari la trompe à force d’absences répétées, transmet son inquiétude à son père, Felix (Bill Murray), qui engage aussitôt un détective privé, avant d’endosser lui-même ce rôle.

Continuer à lire … « On the rocks »

The Offence

Rétrospective Sean Connery

Derek Newark et Sean Connery dans « The Offence » – © Swashbuckler Films – United Artists – 1973

Il est toujours difficile pour un acteur de se trouver cantonné à une seule et unique performance. Disparu avant-hier à 90 ans, Sean Connery l’avait bien compris et ne recula donc devant rien pour faire oublier James Bond. Quitte à devenir, le temps d’un bijou de polar signé Sidney Lumet, un antihéros particulièrement torturé.

Continuer à lire … « The Offence »