Rencontre avec : François de Brauer

Comédien et auteur

la_loi_des_prodiges_francois_de_brauer_2018_c_victor_tonelli_.jpg
© Victor Tonelli

Dans La loi des prodiges, François de Brauer incarne seul et minutieusement une panoplie de personnages pour nous raconter l’histoire de Rémi Goutard, un député qui cultive une haine sans pareil des artistes. Un spectacle merveilleux porté par un comédien épatant, qui affichait complet à Paris au théâtre de La tempête le mois dernier et entame actuellement une tournée en France.

Continuer à lire … « Rencontre avec : François de Brauer »

Manhattan Stories

Au cinéma le 9 mai

En enchâssant cinq histoires plus ou moins indépendantes au coeur de New York, le réalisateur Dustin Guy Defa prend d’emblée le risque de se placer dans l’ombre des cinéastes qui ont excellé avant lui dans le genre du film choral urbain américain – on pense à Robert Altman, Peter Bogdanovich ou Woody Allen. Son film manque quelque peu de légèreté, de folie, mais il parvient tout de même à affirmer sa personnalité par la sincérité et les intentions poétiques bienvenues avec lesquelles il filme les quartiers populaires de la Grosse Pomme et ses personnages qui se cherchent – professionnellement, amicalement ou amoureusement.

L’une des histoires, la plus attachante, portée par Bene Coppersmith, tourne autour d’une arnaque de vinyle de Charlie Parker, et la bande-originale, pour laquelle le cinéaste a d’ailleurs composé un morceau, est très réussie : la musicalité relève parcimonieusement les faiblesses de rythme, même si cela ne suffit pas toujours à atteindre l’harmonie de tons escomptée. Peut-être que l’ambition du scénario de ce deuxième long-métrage, qui vient prolonger un film de 18 minutes que le cinéaste a réalisé en 2014 (portant le même titre original, Person to Person),  ne sied pas à la durée du film (1h24). À l’avenir, Dustin Guy Defa, habitué à des formats plus réduits, saura trouver la forme qui conviendra le mieux à l’expression de ses idées.

 

Manhattan Stories / De Dustin Guy Defa / Avec Michael Cera, Abbi Jacobson, Philip Baker Hall, Bene Coppersmith / 2018

 

Ithaque, Notre Odyssée 1

En tournée

Saison 2018-19 Théatre de l'OdeonITHAQUE Our Odyssey 1 by Christiane Jatahy  inspired by Homer’s work with Karim Bel Kacem, Julia Bernat, Cédric Eeckhout, Stella Rabello, Matthieu Sampeur, Isabel Teixeira
© Elizabeth Carecchio

On avait déjà pu voir le travail de Christiane Jatahy à la Comédie Française l’année précédente avec La Règle du Jeu, basée sur le film de Renoir. la metteur en scène brésilienne revient cette année avec Ithaque, Notre Odyssée 1 à L’Odéon. Nouvelle pièce encore une fois dite « immersive », ayant pour origine l’Odyssée d’Ulysse. Cependant pour Ithaque, ce n’est pas vraiment une immersion au sens propre du terme, les spectateurs ne sont pas introduit dans un autre univers ou époque et ne participent pas à l’intrigue. Ici, ils sont uniquement pris comme témoins et les acteurs s’adressent à eux dans leur capacité de spectateurs. Pas de quatrième mur donc pour cette transposition de l’Odyssée à notre époque. 

Continuer à lire … « Ithaque, Notre Odyssée 1 »

La mort de Staline

Actuellement au cinéma

 

death_of_stalin
Rupert Friend (Vasily Stalin), Michael Palin (Vyacheslav Molotov), Jeffrey Tambor (Georgy Malenkov), Steve Buscemi (Nikita Khrushchev), Jason Isaacs (Field Marshal Zhukov) © IFC Films

Basée sur le comic book du même titre, écrit par Fabien Nury et Thierry Robin, la comédie raconte l’histoire de La mort de Staline et les moyens employés par sa garde rapprochée afin d’obtenir le poste vacant de Secrétaire Général de l’URSS. Le film, typiquement « British », d’Armando Iannucci est délicieusement déjanté et différent.

Continuer à lire … « La mort de Staline »

Amadeus

Jusqu’au 24 avril 2018 au National Theatre

1274_adam_gillen_as_wolfgang_mozart_and_lucian_msamati_as_antonio_salieri_in_amadeus_at_the_national_theatre_-c-_marc_brenner
Adam Gillen (Wolfgang Amadeus Mozart) et Lucian Msamati (Antonio Salieri) © Marc Brenner

Grâce à son succès l’année dernière, la pièce Amadeus, écrite par Peter Shaffer, est reprise au National Theatre cette année.

La biographie romancée de Mozart et l’histoire de sa relation avec son rival Salieri, avait déjà inspirée le réalisateur Milos Forman pour son film Amadeus, sorti en 1984. Le film, dont Shaffer avait écrit le scénario, avait connu un grand succès, remportant huit Oscars, dont celui de meilleur film, ainsi que le César du meilleur film étranger. Difficile, donc, de ne pas, dans un certain sens, proposer une reproduction de l’oeuvre cinématographique sur scène. Plus difficile encore de s’en inspirer tout en créant quelque chose de nouveau. C’est pourtant pari gagné pour le metteur en scène Michael Longhurst.

Continuer à lire … « Amadeus »

L’Île aux chiens

En salles le 11 avril

3148519.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
© Twentieth Century Fox

Lorsqu’une épidémie de grippe canine frappe la ville de Megasaki le maire decide de mettre tous les chiens en quarantaine à l’écart sur une île. Atari, un jeune garçon, se lance alors dans un périple afin retrouver son fidèle chien Spots.

Apres Fantastic Mr. Fox, le deuxième long métrage d’animation du réalisateur américain est une vraie réussite. Le film qui a ouvert le festival de Berlin cette année, et permis à Wes Anderson de remporter le prix du meilleur réalisateur, est une fable touchante qui plaira à tous les ages.

Continuer à lire … « L’Île aux chiens »

Masterclass – Vittorio Storaro

Retour sur la masterclass de Vittorio Storaro, de passage à Paris début mars.

Le cinematographer (directeur de la photographie) Vittorio Storaro, né à Rome en 1940, reçoit l’amour de l’image par son père projectionniste au Lux Film Studio. Mais en fait, il a plusieurs pères (spirituels) : Bernardo Bertolucci (ils collaborent sur 9 films), Francis Ford Coppola (4 films), Warren Beatty (3 films), Carlos Saura (5 films) et plus récemment Woody Allen (3 films). « Je me suis approprié les rêves de ces cinq cinéastes ».

Continuer à lire … « Masterclass – Vittorio Storaro »