Adoration

Au cinéma le 22 janvier

82099936_935339566883417_1616845270417408000_n.jpg
Fantine Harduin, Thomas Gioria ©Les Bookmakers / The Jokers

Le jeune Paul vit avec sa mère, dans une maison proche de la clinique psychiatrique où celle-ci travaille. Un jour, il surprend Gloria, une patiente de son âge, en train de tenter de s’enfuir. Fasciné par la jeune fille et bien qu’il lui soit interdit de la fréquenter, il décide pour la revoir de braver les interdits.

Continuer à lire … « Adoration »

Swallow

Actuellement au cinéma

0298652.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Haley Bennett ©UFO Distribution

Certains films annoncent dès leur sujet la singularité qui va les caractériser. Dans Swallow, Hunter attend un enfant de son mari, qui ne la voit guère que comme une femme au foyer. Elle se trouve bientôt atteinte d’un étrange syndrome, qui existe réellement : la maladie de pica, qui consiste à ingurgiter des objets non comestibles. Une vis, une bille, une épingle…

Continuer à lire … « Swallow »

1917

Actuellement au cinéma

8V66_D040_00068_RV2_CROP
George MacKay (Caporal Schofield) © Universal

Deux soldats britanniques sont chargés de porter un message à un autre bataillon afin d’éviter qu’ils se retrouvent piégés par les allemands. Pour que l’ordre parvienne au colonel concerné, les deux jeunes amis devront risquer leur vie en traversant le no man’s land. 

Mission suicidaire qui s’inspire en réalité de l’histoire du grand-père du réalisateur. 1917 est non seulement un film très personnel pour Sam Mendes, mais il s’agit aussi de son tout premier scénario.

Continuer à lire … « 1917 »

Dracula

Disponible sur Netflix / Diffusée sur la BBC

Dracula - episode 2
Claes Bang (Dracula) © Netflix / BBC

Revisiter les grandes figures littéraires ou historiques pour la télévision est un passe-temps qui s’est avéré productif pour Steven Moffat et Mark Gatiss. Après avoir fait apparaître ces personnages dans leurs épisodes de Doctor Who et adapté la vie de Sherlock Holmes au XXIe siècle, le duo britannique revient cette année avec leur très attendue adaptation de Dracula. 

Sur ces trois épisodes de 1h30 chacun (format qui avait fait ses preuves avec le Sherlock de la BBC mais assez inédit pour Netflix), les deux scénaristes inventent de nouvelles aventures à l’anti-héros de Bram Stoker. Le premier épisode permet une introduction classique au personnage, le deuxième fait office de transition (littéralement) entre la Transylvanie initiale et l’Angleterre et le troisième prend place (peu de surprise avec Moffat et Gatiss aux commandes) dans notre temporalité. Si la série dévie donc rapidement de l’œuvre initiale, les créateurs ne peuvent s’empêcher d’y faire référence. On retrouve non seulement à plusieurs reprises des clins d’œil amusants au pouvoir des œuvres littéraires mais aussi des personnages du roman de 1897. C’est le cas de Van Helsing, l’adversaire de Dracula qui devient ici Sœur Agatha Von Helsing, une nonne atypique passionnée par les forces obscures. Réécriture osée mais brillamment exécutée et surtout nécessaire car s’ils manifestent un amour sans fin pour le récit d’origine, Moffat et Gatiss n’arrêteront jamais de l’aborder avec une perspective moderne.

Continuer à lire … « Dracula »

Rencontre avec : Abel Ferrara et Cristina Chiriac

Réalisateur / Actrice

5830914.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Tommaso, le nouveau film d’Abel Ferrara ©Les Bookmakers / Capricci Films

Préparer une rencontre avec Abel Ferrara est un exercice en soi. D’abord parce qu’il est connu pour être difficile à interviewer (« Publier une interview en bonne et due forme d’Abel Ferrara relève de l’impossible ou du prix Pulitzer » dixit Frédéric Bonnaud dans les Inrocks). Ensuite, parce que passer trente minutes avec un pilier du cinéma américain, ça n’arrive pas tous les jours. Le rendez-vous était pris dans un café du 9e arrondissement de Paris, en début d’après-midi, pour parler de son nouveau film Tommaso, long-métrage très autobiographique qui fait le portrait d’un artiste torturé incarné par Willem Dafoe. Entouré de Cristina Chiriac, son épouse qui joue l’autre rôle principal, et de leur fille de cinq ans Anna Ferrara, également dans le film, c’est un homme apaisé que nous avons rencontré, différent de la légende que l’on fabrique encore autour de sa personnalité.

[Alors que l’entretien commence, Abel Ferrara est sorti du bar, Cristina Chiriac prend place]

Avant la première projection du film à Cannes l’année dernière, vous aviez dit « n’ayez pas trop d’attentes » ! C’était une entrée en matière surprenante.

Cristina Chiriac : C’est vrai ! Je pense que ne pas avoir d’attentes avant de regarder un film est la meilleure façon de le découvrir.

Le personnage que vous incarnez dans Tommaso semble très proche de vous. L’avez-vous abordé en terme de composition ?

CC : Non, j’étais totalement moi-même. Il y a bien sûr des limites que l’on ne peut pas franchir, mais j’ai essayé d’être la plus vraie et naturelle possible. Abel dirige ses acteurs, mais chacun peut développer sa propre vision. Tout le monde a sa propre manière de percevoir l’art. Je n’ai pas pris le tournage comme un travail, mon rôle faisait partie de moi-même. C’est ce que j’ai appris en faisant Tommaso.

Christopher Walken a raconté que les tournages d’Abel Ferrara étaient chaotiques. Êtes-vous d’accord avec lui ?

Continuer à lire … « Rencontre avec : Abel Ferrara et Cristina Chiriac »

Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce

Théâtre Antoine

IMG_0393.jpg

Édouard Baer déboule au milieu du public : il joue une pièce dans le théâtre d’à côté mais à cause du regard mal placé d’un spectateur il a été pris de panique. Il s’est alors empressé, nous raconte t-il, de quitter le théâtre et s’est réfugié ici, avec nous. Il s’excuse élégamment de cette interruption et nous demande de lui accorder ce lieu de refuge le temps d’une soirée. Subtilement, il se fraye alors un chemin dans le public et se hisse sur la scène. 

Continuer à lire … « Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce »

Top Culture 2019

fullsizeoutput_1cf0

Une année de cinéma s’achève, en même temps qu’une décennie. Que retenir des centaines de films qui nous ont été proposés par les cinémas du monde entier ? Quels sont ceux qui ont fait bouger les lignes du septième art, et ceux qui continueront de nous accompagner intimement ? Tradition cinéphile oblige, voici nos classements, visant la sincérité plutôt qu’une impossible exhaustivité, des œuvres qui nous ont ému, captivé ou impressionné en 2019 et durant la décennie qui vient de s’écouler. En attendant d’en entamer une nouvelle !

NOS FILMS PRÉFÉRÉS DE L’ANNÉE

Continuer à lire … « Top Culture 2019 »