Passion simple

Actuellement au cinéma

Serguei Polounine (Alexandre) et Laétitia Dosch (Hélène) © Pyramide Distribution

L’adaptation du roman d’Annie Ernaux par Danielle Arbid raconte une aventure entre une mère divorcée et un jeune homme russe marié. 

Continuer à lire … « Passion simple »

Rouge

Actuellement au cinéma

Zita Hanrot et Sami Bouajila. © Les Films Velvet – Les Films du Fleuve

Deuxième long-métrage de Farid Bentoumi, Rouge se veut être un Dark Waters à la française, reprenant à son compte le parcours dangereux d’un lanceur d’alerte (une lanceuse, en l’occurrence) à la recherche d’une vérité qui dérange. En résulte un thriller conscient plutôt bien ficelé.

Continuer à lire … « Rouge »

Messe basse

Au cinéma le 4 août 2021

Alice Isaaz et Jacqueline Bisset © Capricci

Une jeune étudiante (Alice Isaaz) loue une chambre dans une grande maison appartenant à une femme plus âgée (Jacqueline Bisset). Cette dernière lui raconte son histoire d’amour avec son feu mari, dont la présence est encore palpable. 

Continuer à lire … « Messe basse »

Pour l’éternité

Au cinéma le 4 août 2021

Des personnages qui ont perdu la foi. ©KMBO

Pour l’éternité marque le retour de Roy Andersson sept ans après la fin de sa Trilogie des vivants, débutée par Chansons du deuxième étage (2000) et close par Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence (2014). Un long-métrage sombre et beau, qui a reçu le prix du meilleur metteur en scène à la Mostra de Venise.

Continuer à lire … « Pour l’éternité »

Le Soupir des vagues

Au cinéma le 4 août 2021

Le Soupir des vagues: Dean Fujioka
Dean Fujioka incarne le mystérieux Laut. ©Arthouse

Takako, Japonaise, vit à Aceh en Indonésie avec son fils Takashi, où elle aide le pays à se reconstruire après le désastre causé par le tsunami. Alors que sa nièce Sachiko vient leur rendre visite, en quête d’un lieu mystérieux photographié par son père décédé, leur aide est sollicitée : un Japonais apparemment amnésique semble avoir émergé de la mer.

Continuer à lire … « Le Soupir des vagues »

Bonne mère

Au cinéma le 21 juillet 2021

Halima Benhamed. ©SBS Distribution

Dans les quartiers nord de Marseille, Nora est entièrement dédiée à son quotidien. Aucun autre espace ne lui est donné : elle élève seule ses enfants, dont l’un d’entre eux est en prison, et travaille comme femme de ménage pour une compagnie aérienne qui ne lui permettra jamais de prendre les avions qu’elle nettoie. Avec ce nouveau film très personnel, Hafsia Herzi affirme son projet de cinéaste.

Continuer à lire … « Bonne mère »

Onoda, 10 000 nuits dans la jungle

Au cinéma le 21 juillet 2021

Onoda - 10 000 nuits dans la jungle
Kanji Tsuda incarne un Hiroo Onoda vieilli après 30 ans passés sur son île – © bathysphere

En 1974, un homme arrive sur une île des Philippines. Il s’enfonce dans la nature, établit un campement, et allume un petit poste qui se met à émettre une chanson japonaise aux accents propagandistes. Le son se diffuse dans la jungle et parvient aux oreilles d’un étrange homme en uniforme et camouflage… le lieutenant Hiroo Onoda, auquel la mélodie rappelle sa propre arrivée sur l’île, 30 ans plus tôt, alors que le conflit mondial touchait à sa fin. Il était chargé de mettre en place une nouvelle stratégie militaire désespérée : la guérilla.

Continuer à lire … « Onoda, 10 000 nuits dans la jungle »

La Tour de Nesle

Au cinéma le 21 juillet 2021

Des révélations et des masques dans la Tour de Nesle. ©L’Atelier de la tour de Nesle

Écrite par Alexandre Dumas d’après Frédéric Gaillardet en 1832, La Tour de Nesle a été jouée des centaines de fois au théâtre. Il faut dire que son intrigue politique et œdipienne située sous le règne de Louis X offre un argument formidable à la fiction : Marguerite de Bourgogne, femme du roi, fait assassiner ses amants pour éviter que sa débauche ne s’ébruite ; les masques ne vont cependant pas tarder à tomber, d’autant plus que l’intrépide et intéressé Buridan ne laissera pas ce manège continuer encore…

Continuer à lire … « La Tour de Nesle »

Festival de Cannes 2021

74e édition

Memoria, d’Apichatpong Wheerasethakul. ©Kick the Machine Films/Burning/Anna Sanders Films/Match Factory Productions/ZDF/Arte/Piano 2021

En choisissant d’attribuer la Palme d’or à Titane de Julia Ducournau, le jury du 74e festival de Cannes a misé sur une proposition audacieuse qui ne nous a toutefois pas convaincus. Mais nous avons fait d’autres belles découvertes durant le festival, dont voici un tour d’horizon.

Continuer à lire … « Festival de Cannes 2021 »

Titane

Au cinéma le 14 juillet 2021

Agathe Rousselle. ©Carole Bethuel

Palme d’or inattendue de la 74e édition du festival de Cannes, Titane de Julia Ducournau est sorti en salle avant qu’il ne soit adoubé par le jury présidé par Spike Lee. Long-métrage audacieux par son ambition plastique, il se limite toutefois à la stylisation de sa carrosserie.

Continuer à lire … « Titane »