The Killing

Actuellement sur Arte

© 2012 Danmarks Radio / Norsk Rikskringkasting / Sveriges Television / ZDF Enterprises

Alors qu’elle s’apprête à quitter Copenhague et son poste de commissaire adjointe pour rejoindre de nouveaux horizons, la disparition inquiétante d’une jeune fille conduit l’enquêtrice Sarah Lund à repousser son départ. Le corps de l’adolescente est bientôt retrouvé ligoté au fond d’un canal et l’enquête s’enlise dans des fausses pistes. Derrière cette intrigue policière somme toute assez commune se cache une série danoise particulièrement bien écrite et réalisée.

Continuer à lire … « The Killing »

Atlanta

Disponible sur OCS

© Guy D’Alema/FX

Dramatiquement contradictoires depuis leur propre fondation, les États-Unis nous ont à nouveau montré ces derniers mois à quel point le pays qui se veut phare de la démocratie mondiale peut sombrer dans un cauchemar incompréhensible pour tous ceux qui l’observent de loin. L’énième massacre dans une école – cette fois à Uvalde, Texas – nous a rappelé l’absurdité du refus de contrôler la vente des armes ; la décision de la Cour Suprême d’abroger le droit fédéral à l’avortement nous a confirmé que même les droits qu’on considère comme acquis depuis des décennies ne sont pas à l’abri d’une classe dirigeante réactionnaire, patriarcale et aveuglée par le fanatisme religieux. Le mandat de Trump a poussé les artistes, les auteurs et les cinéastes américains à s’engager encore plus dans une satire de leur propre pays, mais maintenant que la cible principale n’est plus au pouvoir et que les injustices continuent de persister, très peu d’œuvres parviennent à bien représenter ce que signifie de vivre dans une nation comme les États-Unis. Un rare exemple réussi est la série Atlanta, dont la troisième saison a été diffusée entre le mois de mars et le mois de mai.

Continuer à lire … « Atlanta »

The Boys

Disponible sur Amazon Prime

© Amazon Prime

Les comic books de Garth Ennis avaient fait l’objet d’une adaptation télévisée en 2015 : l’irrévérencieuse série Preacher. Quelques années plus tard, ils sont l’inspiration derrière The Boys, petit bijou d’Amazon Prime. Non moins irrévérencieux…

Continuer à lire … « The Boys »

Severance

Disponible sur Apple TV+

© Apple TV

Entre 2020 et 2022, le duopole exercé par Netflix et Amazon Prime sur l’offre des plateformes de streaming a du se confronter avec la concurrence : Disney+, Apple TV+ et bientôt HBO Max. En cette période où les des deux géants semblent se focaliser désormais quasi-exclusivement sur des histoires très formatées et créées artificiellement pour atteindre le plus large public possible, il est encore plus intéressant de voir quels contenus Disney et Apple sont en train de publier pour imposer leur ligne éditoriale. Alors que la plateforme de Mickey Mouse s’est davantage vouée au développement de ses franchises déjà existantes, celle des inventeurs de l’iPhone est encore un terrain vierge avec un catalogue pour l’instant très réduit. Après l’énorme succès de la comédie Ted Lasso, Apple a choisi un genre totalement différent pour son dernier et très ambitieux projet, Severance.

Continuer à lire … « Severance »

Victoria

Disponible sur Arte

© ITV / Arte France

Avant que l’écrivaine Daisy Goodwin ne s’attelle à réaliser une série sur la souveraine britannique Victoria, la vie de celle-ci avait déjà fait l’objet de deux films. Les adeptes se souviennent avec nostalgie de la version sirupeuse de l’autrichien Ernst Marichka, Les Jeunes années d’une reine (1954), dans laquelle Romy Schneider faisait ses premiers pas au cinéma. Et plus récemment, on a découvert un portrait plus contrasté dans la production américaine Victoria : les jeunes années d’une reine (2009), un biopic classique avec son lot d’infidélités historiques. Inutile de préciser que la série est plus proche de cette dernière réalisation.

Continuer à lire … « Victoria »

Succession

Disponible sur OCS

©HBO / FR_tmdb

Imaginez Le Parrain de Francis Ford Coppola de nos jours, où les patrons d’un empire médiatique remplaceraient le clan de mafieux italo-américains, et l’humiliation régulière des héritiers, la loyauté familiale professée par Vito Corleone. Vous obtiendrez Succession, l’une des meilleures séries actuellement à l’antenne.

Continuer à lire … « Succession »

The Underground Railroad

Disponible sur Amazon Prime

Photo Sheila Atim
© Amazon Prime Video

Cora, jeune esclave dont la mère a disparu, travaille dans une plantation de coton ; elle et ses compagnons d’infortune profitent d’une relative autonomie permise par leur maître. Mais à la mort de celui-ci, le domaine tombe sous le joug de son frère, autrement cruel. Quand son ami Caesar lui propose de s’enfuir, Cora accepte ; un mystérieux chemin de fer souterrain permettrait de passer discrètement d’un état à un autre. Alors que Cora et Caesar entament un long périple à travers le pays, un inquiétant chasseur d’esclave se lance à leur poursuite.

Continuer à lire … « The Underground Railroad »

Scenes from a Marriage

Disponible sur OCS

Oscar Isaac et Jessica Chastain. ©HBO

En 1973, Ingmar Bergman réalisait Scènes de la vie conjugale pour la télévision suédoise. L’histoire en six épisodes d’un couple qui se croyait heureux parce qu’il ne se disputait pas, et se brise lorsque Johan (Erland Josephson) annonce à Marianne (Liv Ullmann) qu’il la quitte. Aujourd’hui, une mini-série réalisée par Hagai Levi (créateur de la série BeTipul, adaptée en France sous le titre En thérapie) et découverte à la Mostra de Venise en propose une brillante adaptation.

Continuer à lire … « Scenes from a Marriage »

Mare of Easttown

Disponible sur OCS

Photo John Douglas Thompson, Kate Winslet
Kate Winslet, exceptionnelle dans le rôle de la détective Mare Sheehan © HBO

Dans la petite ville d’Easttown, tout le monde se connaît. Mais la communauté, déjà marquée par la disparition inexpliquée d’une jeune femme, se voit confrontée à un meurtre qu’est chargée de résoudre Mare, détective quinquagénaire elle-même en prise avec des conflits familiaux et des traumas non résolus.

Continuer à lire … « Mare of Easttown »

We are who we are

Disponible sur StarzPlay

Jack Dylan Grazer (Fraser) et Jordan Kristine Seamón (Caitlin) © HBO

Après Call me by your name, Luca Guadagnino continue son exploration des mœurs adolescentes. Dans We are who we are, nous suivons le parcours d’un groupe de jeunes, et plus précisément Fraser et Caitlin dans une base militaire américaine en Italie. 

Continuer à lire … « We are who we are »