Amore

Théâtre du Rond-Point

© Del Pia

Portugal, Angola, Cap-Vert. Trois espaces, cultures et peuples à travers lesquels Pippo Delbono examine les racines de l’acte d’aimer. Car ce n’est pas tant l’amour en soi qui fascine le metteur en scène mais ce que l’humain en a fait : une idée, un idéal, un besoin, jusqu’à une maladie.

Continuer à lire … « Amore »

Antoine et Cléopâtre

Théâtre de l’Odéon

© Marion Lefebvre

Pièce fleuve qui, en cinq actes, couvre une décennie, Antoine et Cléopâtre peut s’avérer sacre ou déchéance pour quel metteur en scène ose s’y frotter. Célie Pauthe n’a pas à le regretter. 

Continuer à lire … « Antoine et Cléopâtre »

Parsifal

Opéra Bastille

© Vincent Pontet

Pour un public d’habitués – ou, devrions-nous l’espérer, de passionnés – la nouveauté peut effrayer. Peu étonnant donc que la direction musicale de Parsifal par Simone Young peine à convaincre dans son entièreté. Pourtant, elle est loin d’être sans mérites : ses accélérations subites donnent ponctuellement une forme d’exaltation à la partition mystique de Wagner. Oscillant entre prudence réfléchie et impétuosité enfantine, le jeune Parsifal attend de devenir héros. L’orchestre est attentif, prompt à rendre aux emportements de fouge musicale toute l’intensité qu’ils réclament. 

Continuer à lire … « Parsifal »

Kliniken

Théâtre de l’Odéon

© Simon Gosselin

Avec Kliniken, Lars Norén nous emmène dans une unité d’hôpital psychiatrique le temps d’une nuit, ou d’un jour, difficile de le déterminer. Si le lieu est figé, délimité, le temps, lui, est immatériel. Il défile désinvolte et inattentif. Cette temporalité est aussi éprouvante pour le spectateur que les personnages : les rencontres et dialogues se succèdent de façon tout à fait anarchique. Mais au sein de ce chaos, chaque once d’interaction s’emboite avec les autres pour finalement créer un tableau uniforme, harmonieux et terrifiant.

Continuer à lire … « Kliniken »

Le Tartuffe ou l’Hypocrite

Comédie-Française

© Jan Versweyveld

Nouveauté dans la maison de Molière : il s’y joue une version du Tartuffe jamais présentée auparavant. Le metteur en scène Ivo Van Hove retrouve la Troupe (après Les Damnées et Électre / Oreste) pour leur faire interpréter cette version royalement censurée dès sa première représentation, en 1664.

Continuer à lire … « Le Tartuffe ou l’Hypocrite »

Entre chien et loup

Théâtre de l’Odéon

© Magali Dougados

Christiane Jatahy réinvestit la salle de l’Odéon pour mettre à mal les fondements d’une société fasciste – ceux qui résident finalement dans un postulat plus humain que politique. 

Continuer à lire … « Entre chien et loup »

Rencontre avec une illuminée

Théâtre 13

François de Brauer © Christophe Raynaud de Lage

Rencontre avec une illuminée est un spectacle inopiné autant qu’évident; comme le sont parfois les rencontres. Alors qu’il travaille sur son deuxième spectacle, François de Brauer fait la connaissance d’Estelle Meyer – la fameuse illuminée. Après la politique dans La loi des prodiges, le comédien se démultiplie autour de l’idée de religion. Et raconte au public cette fantastique quête d’une spiritualité retrouvée.

Continuer à lire … « Rencontre avec une illuminée »

La Cerisaie

Comédie-Française

© Brigitte Enguérand

À peine rentrée de Paris, une famille aristocratique se voit obligée de vendre son immense propriété – en son sein : celle que l’on décrit comme la plus belle cerisaie de Russie – pour éponger ses dettes. La Comédie-Française est le théâtre de ce tournant historique et sociologique au commencement du XXe siècle, conté par Tchekhov.

Continuer à lire … « La Cerisaie »

Le Discours

Théâtre Michel

© Emilie Brouchon

Adrien apprend lors d’un dîner de famille rébarbatif qu’il devra prononcer un discours lors du mariage de sa sœur. Si ce devoir l’importune, il reste dans l’immédiat moins perturbant que l’absence de réponse de Sonia – son ex – à son dernier SMS. 

Continuer à lire … « Le Discours »

Un vivant qui passe

Théâtre de l’Atelier

Sami Frey seul en scène. ©© Hélène Bamberger/Opale

Au cours de la réalisation de Shoah (1985), Claude Lanzmann a filmé tant d’entretiens que tous n’ont pas trouvé leur place à l’intérieur de son œuvre fleuve. C’est le cas d’Un vivant qui passe, dont le texte transcrit en 1994 est aujourd’hui lu par Sami Frey sur les planches du théâtre de l’Atelier.

Continuer à lire … « Un vivant qui passe »