Black Book

Rétrospective Paul Verhoeven

Carice van Houten, Sebastian Koch. © Pathé Distribution

On avait fini par l’oublier. Celui qui avait signé RoboCop et Total Recall n’était pas américain mais néerlandais. Cela nous est revenu quand l’éternel franc-tireur, plus vraiment en odeur de sainteté à Hollywood qui avait pourtant fait sa gloire, a décidé de revenir dans son pays natal. Un retour plus ou moins forcé mais qui témoigne aussi de sa volonté farouche de rester libre, envers et contre tous. La preuve, en ironie : pour fêter ses retrouvailles avec les Pays-Bas, il signe en 2006 ce film qui raconte une page très sombre et honteuse de l’histoire du pays, à savoir les années d’Occupation. Gonflé, le type. Paul Verhoeven n’a décidément pas froid aux yeux. Il ne s’arrête pas devant l’obstacle, il peut foncer et changer de vie, pourvu que la nouvelle en vaille la peine. C’est un peu la morale de Rachel Stein (Carice van Houten), formidable héroïne, à la fois Mata Hari, justicière et femme fatale.

Continuer à lire … « Black Book »

La Chair et le Sang

Rétrospective Paul Verhoeven

Jennifer Jason Leigh et Rutger Hauer. ©D. R.

Mal connu et peu commenté, La Chair et le Sang est un pivot dans l’œuvre de Paul Verhoeven. Les Pays-Bas, où il a réalisé ses premiers films, ne lui permettaient plus de satisfaire ses ambitions de metteur en scène, contrairement aux Etats-Unis qui s’apprêtaient à l’accueillir. Ce film malade du milieu des années 1980 est une transition entre ces deux moments : il vise l’ampleur d’une grande fresque historique située en Europe, issu d’une production américaine, réalisé avec une équipe technique internationale et tourné en Espagne, tandis que sa distribution fait le pont entre les deux continents (Jennifer Jason Leigh et Rutger Hauer sont les protagonistes).

Continuer à lire … « La Chair et le Sang »

Basic Instinct

Rétrospective Paul Verhoeven

Michael Douglas (Nick Curran) et Sharon Stone (Catherine Tramell) © StudioCanal

Après RoboCop et Totall Recall, Paul Verhoeven continue sa tournée américaine. Mettant en suspend pendant quelques années les intrigues de science-fiction, il s’attaque au thriller érotique. Et le cinéaste touche juste car, malgré les vives réactions qu’il suscita pour ses scènes sulfureuses, Basic Instinct fut un succès critique et commercial absolument fulgurant.

Continuer à lire … « Basic Instinct »

RoboCop

Rétrospective Paul Verhoeven

Miguel Ferrer et Peter Weller dans « RoboCop » – © Metro-Goldwyn-Mayer – 1987

Si Die Hard, sorti en 1988, est à voir comme les funérailles du héros reaganien, RoboCop, sorti un an avant, fut rétroactivement l’un des premiers clous de son cercueil. Le deuxième film américain de Paul Verhoeven porte déjà la marque d’un regard puissant et aiguisé, celui d’un auteur qui parvient à mêler divertissement hollywoodien et critique de la société capitaliste.

Continuer à lire … « RoboCop »

Showgirls

Rétrospective Paul Verhoeven

Gina Gershon et Elizabeth Berkley dans « Showgirls » de Paul Verhoeven – © Pathé Production

En 1996, les disgracieux Razzie Awards « sacraient » le Hollandais Paul Verhoeven comme Pire Réalisateur pour son film Showgirls, alors échec public et désastre critique. Contre toute attente, le récipiendaire vint en personne récupérer son prix, sourire aux lèvres. Cela en dit long sur le formidable recul d’un électron libre qui aura sciemment parasité le monde formaté d’Hollywood. Aujourd’hui réhabilité, le film s’avère un point culminant dans sa carrière.

Continuer à lire … « Showgirls »

We are who we are

Disponible sur StarzPlay

Jack Dylan Grazer (Fraser) et Jordan Kristine Seamón (Caitlin) © HBO

Après Call me by your name, Luca Guadagnino continue son exploration des mœurs adolescentes. Dans We are who we are, nous suivons le parcours d’un groupe de jeunes, et plus précisément Fraser et Caitlin dans une base militaire américaine en Italie. 

Continuer à lire … « We are who we are »

Music

Disponible en VOD

Maddie Ziegler (Music) et Kate Hudson (Kazu) © Originals Factory

Vous avez surement déjà entendu l’un de ses tubes à la radio ou vu l’une de ses performances délirantes à la télévision. La chanteuse australienne Sia a bien mérité son statut de pop-star respectée. Ce que vous ne savez sans doute pas, c’est qu’elle a décidé cette année de s’essayer au cinéma, et tout le monde ne s’en réjouit pas.

Continuer à lire … « Music »

Les meilleurs films de Pedro Almodóvar

La Voix humaine, le nouveau (court) métrage du cinéaste. © Iglesias Mas

Il vient de partager son court-métrage La Voix humaine, réalisé entre deux confinements, et commence cette semaine le tournage de son prochain film, Mères parallèles, dans lequel Penélope Cruz le retrouvera pour la huitième fois. Depuis plus de 40 ans, Pedro Almodóvar construit une œuvre dramatique personnelle et stylisée de manière unique, qui raconte autant les mutations de son Espagne natale qu’il adopte une liberté de ton et de représentation inouïes. Retour sur dix grands films du maître.

Continuer à lire … « Les meilleurs films de Pedro Almodóvar »

Cherry

Disponible sur Apple TV

Tom Holland (Nico Walker / Cherry) © Apple TV

Les rescapés de l’univers Marvel s’essayent au drame avec Cherry, le roman autobiographique de Nico Waker. Les frères Russo à qui l’on doit la saga Captain America et les deux derniers Avengers : Infinity war et Endgame, retrouvent Tom Holland, l’actuel interprète de Spiderman, pour nous dresser le portrait d’une Amérique désespérée. 

Continuer à lire … « Cherry »

Small Axe

Disponible sur Salto

Small Axe – Mangrove © Salto

Ce n’est pas un mais bien cinq longs-métrages que Steve McQueen nous offre cette année. Diffusés sur la BBC, ces épisodes (Mangrove, Lovers rock, Red, white and blue, Alex Wheatle et Education) constituent la mini-série Small Axe.

Continuer à lire … « Small Axe »