Playlist

Au cinéma le 2 juin 2021

Laetitia Dosch (Julia) et Sara Forestier (Sophie) © atelier de production / KMBO

Sophie approche de la trentaine et a la désagréable sensation de n’avoir encore rien accompli. Rêvant de devenir dessinatrice, elle est chargée marketing dans une maison d’édition. Espérant le grand amour, elle enchaîne les aventures insipides.

Continuer à lire … « Playlist »

Méandre

Au cinéma le 26 mai 2021

Gaia Weiss. ©Alba Films

Les films-concepts sont souvent séduisants, promesses d’une tension forte et d’une mise en scène capable de réinventer leur point de départ. Loin de cet idéal du genre, Méandre en résume toutes les limites et ferait presque passer Cube (Vincenzo Natali, 1997) pour un chef-d’œuvre.

Continuer à lire … « Méandre »

Detective Conan – The Scarlet Bullet

Au cinéma le 26 mai 2021

© Gosho Aoyama – Detective Conan Comittee

Figure incontournable du shônen (le manga pour adolescents), l’arrivée sur grand écran de Conan Edogawa ravivera sans doute la nostalgie de bon nombre de grands enfants, déjà impatients de résoudre avec lui sa prochaine enquête. Las, il faudra pour cela passer outre les très nombreuses faiblesses d’un film en retard sur son temps.

Continuer à lire … « Detective Conan – The Scarlet Bullet »

Promising young woman

Au cinéma le 26 mai 2021

Carey Mulligan (Cassandra) © Merie Weismiller Wallace / Focus Features

Pour venger sa meilleure amie qui s’est donnée la mort après avoir été violée, Cassandra (Carey Mulligan) entreprend de donner une bonne leçon à la gente masculine. Pour ce faire, elle feint d’être considérablement alcoolisée, jusqu’à ce qu’un homme profite de son état. Elle lui révèle alors sa sobriété et l’oblige à se rendre à l’évidence : il s’apprêtait à la violer. 

Continuer à lire … « Promising young woman »

Garçon Chiffon

Au cinéma le 19 mai 2021

Nicolas Maury. © Les films du Losange

« Si t’avais été acteur dans les années soixante, t’aurais pas arrêté d’enchainer les films ». Jérémie est comédien mais sa carrière ne décolle pas. Il est en couple mais la jalousie le prive de tout bonheur. Une certaine lassitude commence à se faire sentir, sans pour autant être accompagnée d’une quelconque résignation. Révélé au grand public dans la série Dix pour cent, l’acteur Nicolas Maury se transforme en auteur-réalisateur. Son premier film Garçon Chiffon est un roman d’apprentissage filmé, doux et mélancolique. 

Continuer à lire … « Garçon Chiffon »

Black Book

Rétrospective Paul Verhoeven

Carice van Houten, Sebastian Koch. © Pathé Distribution

On avait fini par l’oublier. Celui qui avait signé RoboCop et Total Recall n’était pas américain mais néerlandais. Cela nous est revenu quand l’éternel franc-tireur, plus vraiment en odeur de sainteté à Hollywood qui avait pourtant fait sa gloire, a décidé de revenir dans son pays natal. Un retour plus ou moins forcé mais qui témoigne aussi de sa volonté farouche de rester libre, envers et contre tous. La preuve, en ironie : pour fêter ses retrouvailles avec les Pays-Bas, il signe en 2006 ce film qui raconte une page très sombre et honteuse de l’histoire du pays, à savoir les années d’Occupation. Gonflé, le type. Paul Verhoeven n’a décidément pas froid aux yeux. Il ne s’arrête pas devant l’obstacle, il peut foncer et changer de vie, pourvu que la nouvelle en vaille la peine. C’est un peu la morale de Rachel Stein (Carice van Houten), formidable héroïne, à la fois Mata Hari, justicière et femme fatale.

Continuer à lire … « Black Book »

La Chair et le Sang

Rétrospective Paul Verhoeven

Jennifer Jason Leigh et Rutger Hauer. ©D. R.

Mal connu et peu commenté, La Chair et le Sang est un pivot dans l’œuvre de Paul Verhoeven. Les Pays-Bas, où il a réalisé ses premiers films, ne lui permettaient plus de satisfaire ses ambitions de metteur en scène, contrairement aux Etats-Unis qui s’apprêtaient à l’accueillir. Ce film malade du milieu des années 1980 est une transition entre ces deux moments : il vise l’ampleur d’une grande fresque historique située en Europe, issu d’une production américaine, réalisé avec une équipe technique internationale et tourné en Espagne, tandis que sa distribution fait le pont entre les deux continents (Jennifer Jason Leigh et Rutger Hauer sont les protagonistes).

Continuer à lire … « La Chair et le Sang »

Basic Instinct

Rétrospective Paul Verhoeven

Michael Douglas (Nick Curran) et Sharon Stone (Catherine Tramell) © StudioCanal

Après RoboCop et Totall Recall, Paul Verhoeven continue sa tournée américaine. Mettant en suspend pendant quelques années les intrigues de science-fiction, il s’attaque au thriller érotique. Et le cinéaste touche juste car, malgré les vives réactions qu’il suscita pour ses scènes sulfureuses, Basic Instinct fut un succès critique et commercial absolument fulgurant.

Continuer à lire … « Basic Instinct »

RoboCop

Rétrospective Paul Verhoeven

Miguel Ferrer et Peter Weller dans « RoboCop » – © Metro-Goldwyn-Mayer – 1987

Si Die Hard, sorti en 1988, est à voir comme les funérailles du héros reaganien, RoboCop, sorti un an avant, fut rétroactivement l’un des premiers clous de son cercueil. Le deuxième film américain de Paul Verhoeven porte déjà la marque d’un regard puissant et aiguisé, celui d’un auteur qui parvient à mêler divertissement hollywoodien et critique de la société capitaliste.

Continuer à lire … « RoboCop »

Showgirls

Rétrospective Paul Verhoeven

Gina Gershon et Elizabeth Berkley dans « Showgirls » de Paul Verhoeven – © Pathé Production

En 1996, les disgracieux Razzie Awards « sacraient » le Hollandais Paul Verhoeven comme Pire Réalisateur pour son film Showgirls, alors échec public et désastre critique. Contre toute attente, le récipiendaire vint en personne récupérer son prix, sourire aux lèvres. Cela en dit long sur le formidable recul d’un électron libre qui aura sciemment parasité le monde formaté d’Hollywood. Aujourd’hui réhabilité, le film s’avère un point culminant dans sa carrière.

Continuer à lire … « Showgirls »