Jim Cummings : Interview bonus

Interview additionnel français / Full original english interview (read past french version)

IMG_9209
Jim Cummings le 11/09/18 à Paris

S’agit-il d’un personnage typiquement américain selon toi ? 

Il a quelque chose de spécifique aux Etats-Unis et surtout le sud des Etats-Unis. Notamment le Texas, c’est un état tellement dingue qu’il ne pourrait vivre que là bas je pense. En Amérique dès qu’il y a une fusillade, le responsable c’est presque toujours un homme, ce n’est jamais une femme. Nous sommes dans une société dirigée par des gorilles, c’est tribal et toxique. Une société d’hommes c’est comme une compétition pour qui sera le plus stupide et agressif. C’est une vraie épidémie. Mon personnage essaye d’être cet homme viril, un peu comme John Wayne, mais il échoue. Même s’il fait de son mieux il est difficile de ne pas se dire : « Ce mec là ne devrait pas avoir le droit de porter une arme! » Puis, c’est quand on le voit qui essaye de parler de sa mère et de construire une relation saine avec sa fille, on comprend que c’est ça la solution pour ne plus être un connard.

Continuer à lire … « Jim Cummings : Interview bonus »

Thunder Road

Actuellement au cinéma

4393.1440x900.jpg
Jim Cummings (Jim Arnaud) © 2017 – ACID

Thunder Road c’est d’abord un court métrage réalisé, produit, monté, écrit, composé et joué par Jim Cummings (regarder le court métrage). Sorti en 2016 il remporte le Grand Prix du festival Sundance. C’est seulement deux ans après que le réalisateur américain a l’idée d’en faire un long métrage. Le film du même titre est alors non seulement sélectionné à L’Acid de Cannes mais il remporte également le Grand Prix du festival South by Southwest et le Grand Prix du Jury au festival de Deauville. C’est une véritable surprise pour Jim Cummings, qui a tourné le film en seulement 14 jours, sans budget conséquent et encore une fois présent à tous les postes. Le film est quant à lui sorti en France cette semaine et a reçu un accueil triomphal de la part du public et de la presse. 

Continuer à lire … « Thunder Road »

How To Talk To Girls At Parties

2018

 

how_a_1.jpg
Elle Fanning (Zan) et Alex Sharp (Enn) © Colony Films Limited, Dean Rogers

Un trio de jeunes adolescents britanniques fans de punk rencontre un groupe d’extraterrestres au cours d’une soirée. Le jeune Enn fait alors la connaissance de la belle Zan dans cette banlieue désertée de Londres. Exaspérée par les règles qui entourent la vie au sein des colonies extraterrestres, elle se tourne vers ce dernier pour qu’il la libère ou lui « fasse du punk », et décide finalement de s’enfuir avec lui.

Continuer à lire … « How To Talk To Girls At Parties »

Sicario : La guerre des cartels

Actuellement au cinéma

sicario-la-guerre-des-cartels-image-stefano-sollima
Benicio Del Toro (Alejandro) © Lionsgate

On peut parler du premier Sicario comme d’un chef d’oeuvre, mais cette qualification ne s’accorde pas avec autant de facilité pour ce deuxième volet. Ce dernier est décevant, dans un premier temps car il n’a absolument rien à voir avec le premier. Mis à part les deux acteurs, le titre et le scénariste, c’est une équipe complètement différente qui s’est chargée de Sicario : La guerre des cartels.  

Continuer à lire … « Sicario : La guerre des cartels »

Sicario

A l’occasion de la sortie de Sicario : La guerre des cartels, retour sur le premier volet sorti en 2015

sicario22
Josh Brolin (Matt Graver) et Jeffrey Donovan (Steve Forsing) © Lionsgate

Si à première vue Sicario semble être un film américain sur les cartels parmi tant d’autres, dès les premières secondes, le spectateur sent que quelque chose de plus sombre l’attend. « In Mexico, Sicario means hitman. » s’affiche sur l’écran en lettres blanches, puis tout s’enchaîne.

Continuer à lire … « Sicario »

Rencontre avec : Murray Gold

Compositeur / Composer (traduction française après version originale)

 

5b0180f12000004200b92141
Ben Whishaw (Norman Scott) et Hugh Grant (Jeremy Thorpe) dans la série A Very English Scandal

Murray Gold is a 5 time BAFTA nominated British composer. He has worked on shows such as Vanity Fair, Casanova and Queer as Folk. He is mostly known for his work on Doctor Who since it was renewed in 2005 and he only recently announced that he would be stepping down as the composer of the show. He is already back with new music for A Very English Scandal, the new tv series, about Jeremy Thorpe’s trial, directed by Stephen Frears. The show was premiered in France at the festival Séries Series and we had the great pleasure of sitting down with Murray Gold.

You’ve worked on Doctor Who for thirteen years, how did you manage to keep it fresh and come up with new ideas?

I don’t know, it’s like when you wake up in the morning, you talk to your friends on the phone and you have new funny things to say. I get really excited just sitting down and writing music for a new episode. Every episode was done so fast that it didn’t get time to really get stale you know? Even if it was 13 years on the same show, each episode was so different and so quick that I just had a lot of fun writing all that music.

Continuer à lire … « Rencontre avec : Murray Gold »

Preacher – saison 1 et 2

Saison 3 diffusée actuellement sur AMC / Rediffusée sur OSC en France

 

pre_cart_dominic_ruth_joe_mg_03192017_0046_f.jpg
Ruth Negga (Tulip O’Hare), Joseph Gilgun (Cassidy) et Dominic Cooper (Jesse Custer) © Marco Grob / AMC

La série est inspirée des comics du britannique Garth Ennis et raconte la vie d’un prêtre aux apparences banales, qui va se retrouver en possession d’un pouvoir divin. Preacher c’est un peu un mélange de Tarantino et McDonagh sur petit écran : du gore, du surnaturel, des personnages au bord de la folie, de l’humour noir et le tout lié par une extrême violence. La série créée en 2016 par Seth Rogen, Evan Goldberg et Sam Catlin a connu un immense succès et entame aujourd’hui sa troisième saison.

Continuer à lire … « Preacher – saison 1 et 2 »