Causerie : Philippe Duclos

Philippe Duclos nous a raconté ses débuts avec Daniel Mesguich, sa rencontre avec Arnaud Desplechin, ses souvenirs de Claude Chabrol et Bertrand Tavernier, l’impact de la série Engrenages ainsi que son amour de l’enseignement.

Continuer à lire … « Causerie : Philippe Duclos »

Le Tartuffe ou l’Hypocrite

Comédie-Française

© Jan Versweyveld

Nouveauté dans la maison de Molière : il s’y joue une version du Tartuffe jamais présentée auparavant. Le metteur en scène Ivo Van Hove retrouve la Troupe (après Les Damnées et Électre / Oreste) pour leur faire interpréter cette version royalement censurée dès sa première représentation, en 1664.

Continuer à lire … « Le Tartuffe ou l’Hypocrite »

Rencontre avec : Franz Rogowski

© Stefan Klüter

Depuis quelques années, Franz Rogowski est sur tous les écrans. L’acteur allemand enchaîne les projets ambitieux, travaillant avec Michael Haneke, Christian Petzold ou encore Terrence Malick. Dernièrement à l’affiche de Freaks out et Great Freedom, nous l’avons rencontré à l’occasion de la sortie de Luzifer, actuellement sur MUBI.

Qu’est ce qui vous a attiré dans le jeu d’acteur ?

Ce n’était pas vraiment un désir de jeu mais plutôt un rejet du système solaire. Cela a été un vrai traumatisme pour moi car je suis ce qu’on pourrait appeler hyperactif. L’idée de devenir acteur vient donc d’un fantasme assez naïf, celui de produire de l’art collectivement et grâce à son corps, grâce aux mouvements. Les seules matières dans lesquelles j’étais doué à l’école étaient le sport, l’éthique et l’art. Donc j’ai pensé que le jeu d’acteur pourrait être une combinaison de ces choses là. 

Vous jouez effectivement de nombreux rôles très physiques, c’est donc quelque chose que vous recherchez consciemment ?

Pas forcément mais je suis évidement intéressé par la notion de transmission d’informations, sur un plan subconscient : au lieu d’expliquer quelque chose oralement, parfois il vaut mieux l’exprimer avec du silence par exemple. Partager une information de façon plus cinématographique, je dirais.

Vos personnages sont souvent dotés de capacités très spécifiques. Dans Luzifer, par exemple, vous domptez des rapaces. Est-ce quelque chose qui vous stimule en tant qu’acteur, apprendre de nouvelles pratiques ?

C’est assez extraordinaire, oui. Au théâtre, c’est beaucoup moins extrême : vous apprenez à ressentir différentes choses mais au cinéma vous devez les vivre. Je dois avouer que travailler avec un aigle est tout de même assez terrifiant. Nous avons du nous préparer pendant longtemps car l’aigle est finalement le meilleur ami de mon personnage. Mais je n’étais jamais assez détendu pour le considérer comme un ami, c’était plutôt un collègue !

Comment choisissez-vous les personnages que vous interprétez ?

Continuer à lire … « Rencontre avec : Franz Rogowski »

Audition

Actuellement au cinéma / Rétrospective J-Horror

© The Jokers / Les Bookmakers

Un producteur de cinéma veuf organise de fausses auditions pour trouver une nouvelle compagne. Le synopsis d’Audition ressemblerait à première vue plus à celui d’une comédie que d’un film d’horreur. C’est bien ce rapport extrême aux contrastes de ton qui frappe dans le film de Takashi Miike. Le cinéaste transforme sans concession l’humour en épouvante et bâtit un film en miroirs.

Continuer à lire … « Audition »

Contes du hasard & autres fantaisies

Actuellement au cinéma

© Diaphana

Dans Contes du hasard & autres fantaisies, Ryūsuke Hamaguchi nous offre une étude fine et vibrante des croisements. Croisements de trajectoires, de corps et, surtout, de paroles.

Continuer à lire … « Contes du hasard & autres fantaisies »

En scène : François de Brauer

Sur la scène du Théâtre du Petit Saint-Martin, François de Brauer nous reçoit pour parler de sa pièce Rencontre avec une illuminée, où il interprète une galerie de personnages mystico-folkloriques.

Continuer à lire … « En scène : François de Brauer »

Entre chien et loup

Théâtre de l’Odéon

© Magali Dougados

Christiane Jatahy réinvestit la salle de l’Odéon pour mettre à mal les fondements d’une société fasciste – ceux qui résident finalement dans un postulat plus humain que politique. 

Continuer à lire … « Entre chien et loup »

Causerie : Vincent Le Port & Dimitri Doré

À l’occasion de la sortie du film Bruno Reidal, confession d’un meurtrier, nous avons échangé avec le réalisateur Vincent Le Port et l’interprète principal Dimitri Doré.

Continuer à lire … « Causerie : Vincent Le Port & Dimitri Doré »

Bruno Reidal, confession d’un meurtrier

Actuellement au cinéma

Dimitri Doré © Capricci Films

Comment un jeune séminariste de dix-sept ans en arrive-t-il à décapiter un garçon plus jeune que lui ? C’est l’ambition du cinéaste Vincent Le Port : remonter aux origines d’un meurtrier méconnu.

Continuer à lire … « Bruno Reidal, confession d’un meurtrier »

Medusa

Au cinéma le 16 mars 2022

©  Wayna Pitch

Le second long métrage d’Anita Rocha da Silveira propose un savant mélange de genres pour dénoncer un extrémisme masqué. Que se passe t-il lorsque les femmes – armées d’une puissante volonté émancipatrice – se retournent vers leurs semblables ? Une perte de sens, de valeurs, de cohésion. Glaçant. 

Continuer à lire … « Medusa »