L’Épouvantail

Rétrospective Palme d’or

Gene Hackman and Al Pacino in Jerry Schatzberg's SCARECROW (1973
Gene Hackman (Max) et Al Pacino (Lionel) © Warner Bros

Le nouvel Hollywood peut se définir comme la réponse américaine à la Nouvelle Vague française. Après une période de basse fréquentation des salles de cinéma dès la fin des années 50, les années 70 donnent à l’industrie un nouveau souffle en revendiquant une opposition au classicisme. Alors que des films comme Bonnie & Clyde (Arthur Penn, 1967), Le Lauréat (Mike Nichols, 1967) ou Easy Rider (Dennis Hopper, 1969) sont considérés comme les œuvres fondatrices de ce mouvement, ceux de Jerry Schatzberg se retrouvent régulièrement – et injustement – relégués au second plan. 

Continuer à lire … « L’Épouvantail »

La Chambre du fils

Rétrospective Palme d’or

19724351.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Giuseppe Sanfelice (Andrea) et Nanni Moretti (Giovanni) © Bac films

Giovanni est psychanalyste et père de famille. Il écoute ses patients lui confier leurs névroses avant de regagner son appartement dans lequel sa femme, son fils et sa fille l’attendent. Ses journées sont réglées selon une routine précise et indispensable. Lorsqu’un événement tragique vient la troubler, sa vie bascule irréversiblement.

Continuer à lire … « La Chambre du fils »

La Dolce Vita

Rétrospective Palme d’or

La_Dolce_Vita
Marcello Mastroianni (Marcello Rubini), Anita Ekberg (Sylvia) © Consortium Pathé

Les années soixante marquent le renouveau artistique du cinéma italien, son essor économique et son rayonnement international. Alors qu’une nouvelle génération de cinéastes se dessine, cette ère moderne est pourtant incarnée par des auteurs plus âgés. Parmi eux : Federico Fellini. En 1960, le réalisateur remporte la Palme d’or avec La Dolce Vita.

Continuer à lire … « La Dolce Vita »

Apocalypse Now

Rétrospective Palme d’or

Apocalypse-Now-grand-classique-cinema-americain-annees-1970-libre-adaptation-nouvelle-James-Conrad-Au-coeur-tenebres_0_1400_933
Martin Sheen (Capitaine Willard) © United Artists, Gaumont Buena Vista International

Le 20 mars 1976 débute le tournage d’Apocalypse Now. Initialement prévu pour durer quatre mois, il s’étendra sur plus d’un an. En 1979, le film de Francis Ford Coppola n’est pas encore prêt et sera projeté au festival de Cannes avec la mention « work in progress ». 

Continuer à lire … « Apocalypse Now »

The Room

En VOD le 14 mai 2020

52f769100d150511a3a2d9449f818111eda8c401
Olga Kurylenko (Kate) et Kevin Janssens (Matt) © Les films du Poisson

Kate et Matt décident de partir vivre dans une maison de campagne laissée à l’abandon. En s’installant, ils y découvrent une pièce étrange avec le pouvoir d’exaucer tous leurs souhaits.

Continuer à lire … « The Room »

Sexe, mensonges et vidéo

Rétrospective Palme d’or

Sex-Lies-Videotape-Soderbergh_0-1024x576
Andie MacDowell (Ann Bishop Mullany) et James Spader (Graham) © Miramax films / AMLF

En 1989, Sexe, mensonges et vidéo fait une entrée remarquée dans la sélection du festival de Cannes. Ecrit en seulement huit jours et tourné avec un budget relativement restreint, il s’agit du premier long métrage de fiction du réalisateur Steven Soderbergh. 

Continuer à lire … « Sexe, mensonges et vidéo »

L’extraordinaire Mr. Rogers

En VOD le 22 avril 2020

merlin_163234371_48f6bc5c-3773-402e-9c41-e11471c74f2b-mobileMasterAt3x
Matthew Rhys (Lloyd Vogel) © Sony Pictures

Après la relation turbulente mère-fille qu’elle mettait en scène dans l’excellent The Diary of a teenage girl, Marielle Heller s’attaque à une relation père-fils, pas des plus saines non plus.

Continuer à lire … « L’extraordinaire Mr. Rogers »

Les épopées de Michael Curtiz et Errol Flynn: « Capitaine Blood » et « Les Aventures de Robin des bois »

Rétrospective Michael Curtiz

ob_978d6f_les-aventures-de-robin-des-bois-wallpa
Errol Flynn dans Les aventures de Robin des bois © Warner Bros 1938

Porter des collants verts moulants en conservant un semblant de dignité n’est pas donné à tout le monde. Errol Flynn atteint l’apogée de son succès lorsqu’il interprète le héros éponyme dans Les Aventures de Robin des bois en 1938. Sa carrière hollywoodienne n’avait pourtant démarré que quelques années plus tôt : en 1935 le jeune acteur australien joue un corps inerte dans The Case of the Curious Bride, réalisé par un certain Michael Curtiz. 

Continuer à lire … « Les épopées de Michael Curtiz et Errol Flynn: « Capitaine Blood » et « Les Aventures de Robin des bois » »

Ozark

Disponible sur Netflix

OZARK
Laura Linney (Wendy Byrde) et Jason Bateman (Marty Byrde) © Netflix

Marty Byrde, un banquier de Chicago, blanchit depuis plusieurs années de l’argent pour un cartel mexicain. Lorsque son associé se fait exécuter sous ses yeux, il décide de quitter la ville pour se réfugier dans les Ozarks. Au coin du lac, il emménage avec sa famille et n’a pas d’autre choix que de continuer à travailler pour le dangereux baron de la drogue. À peine installé, il doit apprendre à jongler entre les menaces venant des habitants locaux, du cartel et du FBI. 

Continuer à lire … « Ozark »

Freud

Disponible sur Netflix

AAAABd4K0jfhkIph7nne7ugjl5vaDSHZhMV80h412YO6wglT4qzu4c3h57ETxQ9aWAeYkZbAFTLYSQH7NS2VIduCvk_-GUCU
Robert Finster (Sigmund Freud) © Netflix

La nouvelle création Netflix nous propulse dans une Vienne gothique du XIXème siècle. Dans ce lieu apparemment propice aux criminels fous, aux chambres de torture sur les quais de rivières, aux célébrations sataniques et aux complots politiques déjantés, un jeune Sigmund Freud arrive à la recousse. 

Continuer à lire … « Freud »