My Fair Lady

Rétrospective comédies musicales

my_fair_lady_-_h_-_1964
Rex Harrison (Henry Higgins), Audrey Hepburn (Eliza Doolittle) et Wilfrid Hyde-White (Colonel Pickering) © Warner Bros.

My Fair Lady est la dernière comédie musicale réalisée par George Cukor (Indiscrétions, Une étoile est née) en 1964. Cette adaptation de Pygmalion de Shaw est d’abord une comédie musicale à succès à Broadway avant de devenir l’objet d’un film produit par Jack Warner. Il s’agit de l’histoire d’Eliza Doolittle, une pauvre marchande de fleurs que le professeur Henry Higgins va prendre sous son aile afin de tenir le pari de pouvoir la faire passer pour une dame de la haute société lors d’un bal important.

Continuer à lire … « My Fair Lady »

Moulin Rouge !

Rétrospective comédies musicales

____546a6da020445
Ewan McGregor (Christian) et Nicole Kidman (Satine) © 20th Century Fox

Moulin Rouge ! est ce qu’on appelle une comédie musicale « jukebox », très populaire durant l’âge d’or hollywoodien, ce sous-genre de la comédie musicale consiste à reprendre des titres musicaux populaires du moment. Moulin Rouge ! qui ouvre en 2001 le festival de Cannes, intègre ainsi des tubes d’artistes tels que The Police, Madonna, Queen, David Bowie, Nirvana ou encore U2. Le film qui vaudra 8 Oscars à son réalisateur Baz Luhrmann, est un classique toujours parmi les plus populaires du genre, et il connaitra d’ailleurs une nouvelle adaptation phare à Broadway en 2019.

Continuer à lire … « Moulin Rouge ! »

Un Américain à Paris

Rétrospective comédies musicales

image
Leslie Caron (Lise Bouvier) et Gene Kelly (Jerry Mulligan) © Warner Bros. / MGM

Un Américain à Paris c’est le film qui propulse véritablement Gene Kelly au rang de star en remportant notamment six Oscars en 1951. Ce premier gros succès marque aussi sa première collaboration avec Vincente Minnelli. Le film suit l’histoire de Jerry Mulligan, un jeune peintre américain vivant à Paris, qui va tomber amoureux de la fiancée de son meilleur ami. Le scénario écrit par le grand Alan Jay Lerner est basé sur l’oeuvre symphonique du même titre et composé par George Gershwin en 1928. Le film qui s’inscrit dans le lignée des comédie musicales produites par Arthur Freed à la MGM, frappe de par sa superbe musique mais aussi surtout par son imagerie particulière. 

Continuer à lire … « Un Américain à Paris »

Que le spectacle commence

Rétrospective comédies musicales / Palme d’or

thumb_52491_media_image_926x584
Roy Scheider (Joe Gideon) © Alizé production

Que le spectacle commence raconte l’histoire semi-autobiographique de son réalisateur Bob Fosse : un chorégraphe, après de multiples crises cardiaques, veut faire un point sur sa vie. Entre son nouveau spectacle, sa santé, sa fille, ses nombreuses maîtresses et sa hantise de la mort, le personnage de Joe Gideon laisse peu à peu ses obsessions l’engloutir.

Continuer à lire … « Que le spectacle commence »

Tous en Scène

Rétrospective comédies musicales

06063-annex2b-2bastaire252c2bfred2b2528band2bwagon252c2bthe2529_03
Fred Astaire (Tony Hunter) et Cyd Charisse (Gabrielle Gerard) © MGM, Warner Bros.

Tous en Scène sort en 1953, la même année que Chantons Sous la Pluie et tous deux sont écris par Betty Comden et Adolph Green. Tous en Scène reprend cependant le même titre et quelques numéros de la comédie musicale The Band Wagon, créée par George S. Kaufman à Broadway en 1931, et dans laquelle Fred Astaire jouait avec sa soeur Adèle. Le film qu’on peut décrire comme un « backstage musical », met en scène Tony Hunter, un acteur de comédies musicales sur le déclin, interprété par Astaire (qui après avoir annoncé sa retraite joue presque ici son propre rôle). Tony accepte malgré lui de jouer dans une mise en scène catastrophique de Faust par un grand metteur en scène de théâtre, incarné par Jack Buchanan. Sa partenaire dans la pièce est une danseuse plus jeune et en vogue, interprétée par Cyd Charisse, avec laquelle des tensions éclatent rapidement.

Continuer à lire … « Tous en Scène »

Le Danseur du Dessus

Rétrospective comédies musicales

top-hat-1200-1200-675-675-crop-000000
Fred Astaire (Jerry Travers) et Ginger Rogers (Dale Tremont) © 1935 Warner Bros Ent. / Everett Collection

Le Danseur du Dessus, sorti en 1935, est souvent considéré comme l’un des meilleurs films du duo Fred Astaire et Ginger Rogers, aux côtés de Sur Les Ailes de la Danse. Leur quatrième collaboration met en scène Jerry Travers, qui en dansant un soir, réveille Dale Tremont, l’occupante de la chambre en dessous. Lorsque cette dernière vient se plaindre, Jerry tombe immédiatement sous son charme. S’en suivent les quiproquos et complications habituelles, rythmés par certaines des plus belles mélodies du genre. 

Continuer à lire … « Le Danseur du Dessus »

Chantons Sous la Pluie

Rétrospective comédies musicales

015-singing-in-the-rain-theredlist
Donal O’Connor (Cosmo Brown), Debbie Reynolds (Kathie Selden) et Gene Kelly (Don Lockwood) © MGM

Singin’ in the Rain est une chanson écrite par Arthur Freed et Nacio Herb Brown en 1929. Quelques années plus tard, Freed, alors à la tête de l’unité chargée des comédies musicales chez MGM, trouve que sa chanson n’a pas reçu le succès escompté. Il charge Betty Comden et Adolph Green d’écrire une histoire basée sur cette composition. Les deux scénaristes trouvent l’idée de deux stars du cinéma muet qui vont devoir franchir le cap du parlant, donnant alors naissance à Chantons Sous la Pluie. Si à sa sortie en 1953 le film réalisé par Gene Kelly et Stanley Donen n’effectue qu’un score médiocre au box office et ne remporte aucune distinction particulière, il est aujourd’hui considéré comme la meilleure comédie musicale de tous les temps.

Continuer à lire … « Chantons Sous la Pluie »