Drive my car

Actuellement au cinéma

Les trajets en voiture jouent un rôle primordial. ©2021 Culture Entertainment/Bitters End/Nekojarashi/Quaras/NIPPON SHUPPAN HANBAI/Bungeishunju/LESPACE VISION/C&I/The Asahi Shimbun Company

Adapté de la première nouvelle du recueil Des hommes sans femmes de Haruki Murakami, Drive my car déploie son récit durant trois heures d’une grande intensité. Primé pour son scénario au dernier festival de Cannes, il confirme la place de Ryūsuke Hamaguchi (Senses, Asako I & II) parmi les grands cinéastes japonais contemporains.

Continuer à lire … « Drive my car »

On the rocks

Sur Apple TV+ le 23 octobre 2020

Rashida Jones et Bill Murray ©Apple TV+

On the rocks poursuit l’une des lignes tracées par Sofia Coppola dans Lost in translation (2003) et Somewhere (2010) : une exploration de la relation père-fille, que celle-ci soit détournée (le premier) ou concrètement appréhendée (le deuxième). Cette fois, c’est sous l’angle de la comédie que son duo principal trouve le prétexte d’exister. Laura (Rashida Jones), persuadée que son mari la trompe à force d’absences répétées, transmet son inquiétude à son père, Felix (Bill Murray), qui engage aussitôt un détective privé, avant d’endosser lui-même ce rôle.

Continuer à lire … « On the rocks »

Une histoire d’amour

La Scala

Lior Chabbat et Alexis Michalik © François Fonty

Alexis Michalik est de retour avec un nouveau blockbuster théâtral. Plus épurée que ses précédentes productions, cette histoire d’amour tragique se déroule au son des ballades pop des années 1950 à 60. 

Continuer à lire … « Une histoire d’amour »

Madre

Au cinéma le 22 juillet 2020

5547625.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Jules Porier et Marta Nieto ©Manolo Pavón

Ecrivons-le d’emblée, la séquence d’ouverture de Madre est l’une des plus impressionnantes vues depuis un long moment sur grand écran. Une femme, un appartement, un coup de téléphone, le tout filmé en un seul plan-séquence : Elena (Marta Nieto), madrilène, se rend compte que son fils de six ans se trouve tout seul sur une plage à des milliers de kilomètres, où il passe des vacances dans les Landes avec son père. Il a peur, le téléphone menace de se décharger et un inconnu s’approche. Nous assistons, aussi impuissants qu’Elena, à la disparition hors-champ du garçon. Le suspense est haletant, l’émotion est rare. Un grand moment de cinéma.

Continuer à lire … « Madre »