Gabriel

Comédie-Française

© Vincent Pontet

George Sand souhaitait que Gabriel soit joué au théâtre et pendant vingt-cinq ans, elle remania son texte pour qu’il puisse en être ainsi. Dans la salle du Vieux-Colombier, il n’y a plus de doute, il faut donner raison à l’autrice : Gabriel est un texte puissant, qui résonne d’autant plus lorsqu’il est clamé sur scène.

Que se passe-t-il lorsqu’on éduque une jeune femme en tant que jeune homme ? Le texte de George Sand évoque la distinction entre le sexe et le genre ; liant étroitement le second à l’éducation reçue. Brûlante actualité !  Les passages et personnages choisis par Laurent Delvert permettent à la pièce de se dérouler avec un rythme soutenu mais aussi en ménageant un certain sens du suspens. Quel dommage alors que quelques éléments de mise en scène cherchent à appuyer la modernité du texte et sa cadence : la musique électronique semble ainsi superficielle. Pour le reste, Laurent Delvert parvient à jouer avec les perceptions des spectateurs, des personnages et des acteurs. La mise en abime de la mise en scène est amenée avec justesse. 

Une justesse que l’on retrouve également au sein d’une troupe, en cette rentrée, avide de jouer. Claire de La Rüe du Can ébahit véritablement en Gabriel ; à la fois petit garçon, jeune homme, jeune fille puis femme. Le personnage se déguise pour permettre à la comédienne de mieux se révéler. Elle est entourée d’une troupe bienveillante, qui l’accompagne véritablement dans ce périple. Yoann Gasiorowski, Alexandre Pavloff, Elisa Erka et Anne Kessler sont autant de seconds rôles inoubliables, qui gravitent autour de Gabriel ; se nourrissent de son énergie et lui offrent leur compassion, leur amour, leur haine ou leur protection. Les liens entre ces personnages se tissent avec douceur, avec clémence. Et le fatalisme de la pièce s’oublie à mesure qu’elle progresse, car l’on aime et veut croire au bonheur de son téméraire et délicat protagoniste. 

Avec une mise en scène efficace et des interprétations touchantes, Gabriel est donc une pièce aussi actuelle que belle ; une pièce poignante. 

Gabriel / Mise en scène de Laurent Delvert / Avec Claire de La Rüe du Can, Yoann Gasiorowski, Alexandre Pavloff, Elisa Erka, Christian Gonon, Birane Ba et Anne Kessler / Du 21 septembre au 30 octobre au théâtre du Vieux-Colombier

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :