Le Retour de Mary Poppins

19 décembre 2018

poppins
Lin-Manuel Miranda (Jack), Pixie Davies (Anabel), Joel Dawson (Georgie), Nathanael Saleh (John) et Emily Blunt (Mary Poppins) © Jay Maidment / Disney Enterprises

Le Retour de Mary Poppins n’est pas un remake mais bien une suite du célèbre classique Disney de Robert Stevenson. Les enfants Banks ont grandi : Michael vit une période compliquée, seul avec ses enfants après la mort de sa femme. C’est alors que Mary Poppins fait son grand retour pour s’occuper de lui et ses enfants.

Rob Marshall n’est certainement pas étranger aux comédies musicales, il a entre autres réalisé l’excellent Chicago, un des plus grands succès récents du genre. Chargé encore une fois d’une grosse production, le réalisateur ne prend pas son rôle à la légère et fait appel à David Magee (L’odyssée de Pi, Neverland) pour le scénario. L’histoire est simple mais tout à fait réussie, elle est compréhensible aussi bien pour les adultes que les enfants. Sa structure est parfaitement identique à celle du film précédent, mais c’est peut-être ici la plus grande force de cette suite : elle ne tente pas de compliquer l’intrigue ou de se détacher fondamentalement de l’oeuvre originale. Le film garde le même ton et utilise les mêmes procédés. Son aspect visuel reflète bien l’imagination débordante du réalisateur et, sans jamais être trop surchargé, fait de nombreux clins d’oeil à la version de 1964. Il lui rend un hommage vibrant tout en véhiculant une sensation d’originalité. 

Cette petite touche de fraîcheur se trouve aussi bien dans le travail visuel que musical. Tous les morceaux composés par Marc Shaiman et Scott Wittman (Hairspray) pourraient être issus du premier volet tant elles semblent en posséder la même essence. Elles sont cependant entièrement nouvelles et restent aussi surprenantes que marquantes. Elles sont remarquablement interprétées par Emily Blunt (Sans Un Bruit, Le Diable s’habille en Prada), qui ne tente heureusement pas d’imiter Julie Andrews, et s’approprie parfaitement le personnage. Elle est accompagnée de la sensation de Broadway, Lin-Manuel Miranda (Hamilton), qui aura même droit à son passage de rap dans le film. Quant aux enfants Banks, maintenant adultes, ils sont joués par Emily Mortimer et Ben Whishaw qui pour sa part surprend à chanter aussi justement qu’il joue. Le casting est complété par Meryl Streep, Colin Firth, Angela Lansbury et Dick Van Dyke, qui revient interpréter un des personnages qu’il jouait dans l’oeuvre originale.

Il ne faut donc pas s’attendre à beaucoup de nouveauté en allant voir Le Retour de Mary Poppins, qui ne se détache en aucun cas du film de 1964 mais s’inscrit réellement dans sa continuité. Rob Marshall parvient à en saisir tout le charme enfantin et le réutilise superbement bien. Il nous propose un voyage enchanté au rythme de merveilleuses musiques dans un film intelligent et magique.

Le Retour de Mary Poppins réalisé par Rob Marshall / Avec Emily Blunt, Lin-Manuel Miranda, Ben Whishaw, Emily Mortimer, Colin Firth et Meryl Streep / Au cinéma le 19 décembre 

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s