Une histoire d’amour

La Scala

Lior Chabbat et Alexis Michalik © François Fonty

Alexis Michalik est de retour avec un nouveau blockbuster théâtral. Plus épurée que ses précédentes productions, cette histoire d’amour tragique se déroule au son des ballades pop des années 1950 à 60. 

En plus de cet aspect musical, ce sont les comédies romantiques américaines de cette même période qui nous reviennent instantanément à l’esprit. Si les situations narratives que Michalik choisit d’explorer s’avèrent mélodramatiques au possible, le côté débonnaire et sympathique du personnage qu’il incarne vient alléger ce pan tragique de l’œuvre, qui frôle parfois le ridicule. Sous cette avalanche de pathos que les personnages déclenchent, la pièce conserve un rythme soutenu et une nature essentiellement divertissante tout du long. Si bien qu’on finit par se prendre au jeu. 

Les rouages très académiques qu’emploie régulièrement Michalik ne permettent pas à son œuvre de réellement se détacher de l’étiquette de théâtre de boulevard qu’on peut lui apposer, ni au spectateur de ressentir un quelconque frisson de nouveauté. Cependant, avec une équipe de comédiens dévoués, une scénographie bien rodée et un public motivé, Une histoire d’amour est une pièce facile d’accès et réconfortante. En somme, une œuvre parfaitement adaptée pour un retour au théâtre en toute simplicité. 

Une histoire d’amour / D’Alexis Michalik / Avec Alexis Michalik, Lior Chabbat, Pauline Bression, Juliette Delacroix / Du 11 septembre au 15 novembre 2020 à la Scala Paris.

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s