Djam

Dimanche 28 janvier, l’Institut du Monde Arabe organise une journée autour du dernier film de Tony Gatlif, un des coups de coeur de l’année 2017.

thumb_52918_media_image_x584
Daphné Patakia (Djam) illumine le film de Tony Gatlif © RR

Djam, jeune femme d’une vingtaine d’années, vit sur l’île de Lesbos en Grèce. Sans vraiment lui laisser le choix, son oncle l’envoie en Turquie pour acheter la pièce manquante qui fera redémarrer son bateau. La voilà partie sur les routes, seule avec son sac et son baglama – sorte de mini-guitare grecque – pour un road-trip entre la Grèce et la Turquie. La solaire Daphné Patakia, révélation du film, embarque le spectateur dès la première scène, dansant et chantant dans une lumière crépusculaire. D’abord filmée derrière un grillage, elle surgit au centre de l’écran avec une liberté et une insolence qui ne la quitteront pas.

Continuer à lire … « Djam »