La belle époque

Actuellement au cinéma

lbe_j32-135_1_labo_julien_paniea.jpg
Daniel Auteuil (Victor) et Guillaume Canet (Antoine) © Julien Panié / Pathé

Victor (Daniel Auteuil) perd espoir un peu plus chaque jour. Archétype de l’homme vieux-jeu, le dessinateur s’acharne contre le tableau de navigation interactif de la Tesla et ne comprend pas le travail de son fils, chef de projet pour une plateforme numérique. Le lit conjugal est divisé : casque de réalité virtuelle sur une table de chevet, piles de livres sur l’autre. Marianne (Fanny Ardant), sa femme, qui se sent « vieillir plus vite » lorsqu’elle s’endort à ses côtés, entretient une relation avec son meilleur ami. 

N’ayant plus rien à perdre, Victor décide de répondre à l’invitation d’Antoine (Guillaume Canet), un ami de son fils qui lui vouait, plus jeune, une admiration sans pareil. Antoine est maintenant le directeur des Voyageurs du Temps, une entreprise qui permet à ses clients de revivre l’époque de leur choix le temps d’une soirée ou plus. Sans hésiter, Victor choisit le 16 mai 1974, jour de sa rencontre avec sa femme. 

Continuer à lire … « La belle époque »

Perdrix

14 août 2019

perdrix-erwanleduc-width_5862_height_2931_x_0_y_133
Swann Arlaud (Pierre Perdrix) et Maud Wyler (Juliette Webb) © Pyramide Films

Après s’être fait voler sa voiture par un clan de nudistes dans un petit village français, Juliette Webb se rend au commissariat où elle fait la connaissance de Pierre Perdrix. Avec deux personnages archétypes de la comédie romantique (l’homme timide dédié à son travail et la femme excentrique libérée), Erwan Le Duc nous livre pourtant un film marquant d’originalité et de décalage. 

La construction des personnages et leur évolution sont effectuées avec minutie. Le rôle de ceux secondaires ne s’avère jamais dérisoire et une multitude de petits éléments singuliers permet à une histoire stupéfiante de voir le jour. Cette approche assez unique quant à la mise en scène des personnages se retrouve dans l’aspect visuel du film. Le réalisateur alterne avec une palette de couleurs très vives de grands espaces naturels et le petit village du héros. Comme dans la maison de ce dernier, chaque pièce reflète la personnalité de ses habitants. Le couple d’acteurs principal Swann Arlaud et Maud Wyler, entouré de Nicolas Maury et Fanny Ardant forment une famille loufoque et attachante. Avec Perdrix, Erwan le Duc revisite donc la comédie romantique avec poésie et tendresse.

Perdrix / de Erwan Le Duc / Avec Swann Arlaud, Maud Wyler, Nicolas Maury et Fanny Ardant / France / 1h39 / Actuellement au cinéma 

Film découvert grâce au Club 300 Allociné