Mourir peut attendre

Actuellement au cinéma

© Nicola Dove, DANJAQ, LLC AND MGM

Le dernier volet de la saga Bond avec Daniel Craig n’est pas à la hauteur de son interprète. 

Le film très attendu peine à répondre aux attentes des spectateurs. Le scénario, écrit en partie par Phoebe Waller-Bridge, dont on perçoit avec joie l’humour grinçant dans quelques répliques, n’apporte aucune nouveauté. Première déception lorsqu’on connait le talent de la scénariste, qui a bouleversé le paysage audiovisuel britannique avec la série Fleabag en 2016. Waller-Bridge n’est plus en marge et se range ici avec ses co-scénaristes du côté des poncifs narratifs. Idem pour la réalisation de Cary Joji Fukunaga.

Ce qu’on nous donne à voir entre quelques passages d’action, joyeusement bourrins et accompagnés par la musique grondante de Hans Zimmer, semble faire office de remplissage. Le film s’épanche sur des éléments de l’histoire peu convaincants et ne parvient jamais à justifier sa durée (2h43). L’intrigue s’enlise autour des possibles successeurs – tous plus politiquement corrects les uns que les autres – de Daniel Craig. Sans ambition narrative ou esthétique, sans s’inscrire complètement dans une lenteur psychologique volontaire ou une recherche dynamique du spectaculaire, Mourir peut attendre manque cruellement de panache.

Faisant mine de prendre son temps, le film finit par en perdre. Et l’on s’aperçoit pourtant bien trop vite qu’il ne s’agit que d’un James Bond, comme on en a déjà tant vu.

Mourir peut attendre / De Cary Joji Fukunaga / Avec Daniel Craig, Léa Seydoux, Ben Whishaw, Rami Malek, Naomie Harris, Ralph Fiennes / Royaume-Uni, États-Unis / 2h43 / Sortie le 6 octobre 2021.

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Une réflexion sur « Mourir peut attendre »

  1. Beaucoup de temps perdu en effet, pour une intrigue aux enjeux brouillons et aux péripéties convenues. Fukunaga n’a pas le brio de Mendes, et son Bond manque de singularité. Restent quelques séquences pas mal fichues dans la forêt norvégienne ou dans une belle cité médiévale des Pouilles.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s