L’Île aux chiens

En salles le 11 avril

3148519.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
© Twentieth Century Fox

Lorsqu’une épidémie de grippe canine frappe la ville de Megasaki le maire decide de mettre tous les chiens en quarantaine à l’écart sur une île. Atari, un jeune garçon, se lance alors dans un périple afin retrouver son fidèle chien Spots.

Apres Fantastic Mr. Fox, le deuxième long métrage d’animation du réalisateur américain est une vraie réussite. Le film qui a ouvert le festival de Berlin cette année, et permis à Wes Anderson de remporter le prix du meilleur réalisateur, est une fable touchante qui plaira à tous les ages.

Grâce à des animations incroyables L’Île aux chiens donne vie à des personnages tous plus attachants les uns que les autres. Cette épopée visuellement impeccable rend honneur à une histoire brillante que Wes Anderson a développé avec l’aide notamment de Roman Coppola et Jason Schwartzman. L’esprit enjoué et décalé habituel du réalisateur s’y retrouve et sert parfaitement ce scénario aux différentes lectures possibles. S’il traite avant tout de l’aventure d’un enfant déterminé à retrouver son chien, le film possède aussi un sous texte politique omniprésent. Ainsi, l’île où les chiens sont entassés ainsi que la solution finale du maire qui consiste à les gazer pour s’en débarrasser rappellent très fortement les camps de concentration et le contexte de la Seconde Guerre Mondiale. On peut donc voir le film comme une grande métaphore historique aussi bien qu’une fiction attachante. S’il s’agit certainement de l’oeuvre la plus politique de Wes Anderson, elle n’en demeure pas moins hilarante et originale. Le film s’amuse à détourner les codes classiques du cinéma pour permettre à nos amis à quatre pattes de les revisiter à leur manière. Cette appropriation donne lieu à des effets comiques aussi bien visuels que textuels et doit aussi beaucoup au casting grandiose du film. Parmi les acteurs qui prêtent leurs voix aux personnages on retrouve effectivement Bryan Cranston, Edward Norton, Bob Balaban, Bill Murray, Jeff Goldblum, Frances Mcdormanc, Scarlett Johansson, Harvey Keitel ou encore Tilda Swinton. Cette équipe est complétée par Alexandre Desplat qui compose une musique venant tout simplement parfaire les images. La nouvelle oeuvre de Wes Anderson est donc un succès à tous les niveaux. Intelligente, surprenante et marquante L’Île aux chiens est une veritable pépite à ne surtout pas manquer.

 

L’Île aux chiens, réalisé et écrit par Wes Anderson / Avec Bryan Cranston, Edward Norton, Bob Balaban, Bill Murray et Jeff Goldblum / En salles le 11 avril. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s