Rue des cascades

Actuellement au cinéma

jeu_de_gamins_sur_le_terrain_vague_f-51077
©1963 SND (Groupe M6)

En 1963, Maurice Delbez tourne Rue des cascades – d’abord nommé Un gosse de la butte – adapté du roman de Robert Sabatier Alain et le nègre. L’action du film, contrairement au Ménilmontant des années 1930 du livre, est transposée dans le Belleville des années 1960 : l’histoire d’amour vécue par Hélène, gérante d’un café qui élève seule son petit garçon, et Vincent, un jeune homme noir plus jeune de 20 ans, gagnait en force en se situant dans la France post-coloniale. C’est justement cette audace qui est à l’origine de l’échec du film, au moment de sa sortie. Lâché par son distributeur, diffusé à peine une semaine, il fut très mal accueilli et ruina son réalisateur. Aujourd’hui, il n’est pas trop tard pour réparer cette injustice. Regarder Rue des cascades en 2018, c’est constater que le personnage de Vincent, confronté au racisme ordinaire via des représentations stéréotypées (discours racistes banalisés, images dans les bandes dessinées ou la publicité), incarne un discours toujours actuel et essentiel. Sa parole tolérante, ouverte, réconciliatrice (voire antispéciste !) trouve des échos, touchant en premier Alain, le fils d’Hélène, qui voyait pourtant d’un mauvais oeil l’arrivée de ce « nègre » dans son fief. Le film fait aussi éprouver le plaisir de son atmosphère, qui nous plonge sans effet de pittoresque dans un quartier de titi parisiens et qui prend, grâce au point de vue adopté, des allures de paradis perdu. Ce sont les enfant qui mènent le jeu. Devant leur énergie et leur fraîcheur, on pense bien sûr aux 400 coups de François Truffaut, sorti 4 ans plus tôt. Ils s’approprient à leur façon un monde en mutations (urbaines et sociales), que le réalisateur peint avec sensibilité. Cette ressortie en salles est réjouissante, et nous rappelle à quel point le travail de restauration des films oubliés est précieux.

Rue des cascades / Réalisé par Maurice Delbez / Avec Madeleine Robinson, Serge Nubret, Daniel Jacquinot / 1964

rue_des_cascades-bd5ad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s