Tre Piani

Actuellement au cinéma

Les habitants de l’immeuble se réunissent © Le Pacte

Dans Tre Piani, Nanni Moretti nous conte les péripéties d’un voisinage réparti sur les trois étages d’un même immeuble. À Rome, forcément. 

Mais cette Rome n’est plus la capitale lumineuse et surprenante que l’on explore à dos d’une Vespa. Cette Rome se limite à un immeuble, fracassé dès la première séquence. Car au commencement, il y avait le chaos. L’organisation logique des paliers est vouée à être troublée. Moretti continue avec Tre Piani son travail de cinéaste ordonné et donneur d’ordres. Celui qui a toujours voulu régir les personnages et dompter leurs envies – s’offrant d’ailleurs ici le rôle d’un juge – transcende sa névrose en traitant le thème de la famille. Car qui peut être perçu comme figure apte à régenter, organiser et orienter la vie d’autrui, si ce n’est les parents, envers leurs enfants. 

Afin d’asservir le désordre, il faut déjà le créer. Le cinéaste lance alors tout type de chamboulements sur ses personnages. Peu importe les causes de ce tumulte, ce qui intéresse Moretti, ce sont ses effets. Incapables de réagir, ses protagonistes doivent agir. À coup de fondus au noir et d’ellipses temporelles, les drames se succèdent. Mais difficile, cependant, de ressentir de l’empathie pour des personnages qu’on ne connait exclusivement qu’en situation de crise. 

Et ce faux chaos orchestré perd rapidement de son intensité. Rien ne surprend, rien ne prend. Tout semble tellement enclavé que l’on craint même d’avoir une réaction déplacée, et ainsi tout perturber. Le film est lui-même comme ligoté et bâillonné. On lui refuse ce petit quelque chose d’organique, de vacillant, qui faisait des premiers films de Moretti des bijoux encore rocailleux, mais tellement plus brillants. Tre Piani ne reflète en rien la créativité de son créateur, seulement sa tyrannie. Mais au lieu de la déjouer avec subtilité et sensibilité, comme il sait le faire, Moretti la rend toute souveraine dans ce qui finit par devenir un mélodrame de bas étage.

Tre Piani / De Nanni Moretti / Avec Nanni Moretti, Margherita Buy, Alba Rohrwacher, Riccardo Scamarcio / Italie / 1h59 / Sortie le 10 novembre 2021.

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :