Extremely wicked, shockingly evil and vile

Actuellement sur Netflix

zac-efron-extremely-wicked-shockingly-evil-and-vile
Zac Efron (Ted Bundy) © Netflix

Ted Bundy a commis plus de trente crimes à travers les Etats-Unis entre 1974 et 1978. Son procès en 1979 est le premier à être couvert par la presse à une échelle aussi importante et à être retransmis à la télévision aux Etats-Unis : Déjà les médias se fascinent pour ce joli garçon, bien éduqué et beau parleur, accusé de crimes horrifiques. Des années plus tard, le tueur intrigue toujours autant, preuve en est sa popularité dans le monde cinématographique et télévisé. Alors que son apparition dans la deuxième saison de Mindhunter de David Fincher est très attendue, le réalisateur Joe Berlinger s’est déjà emparé du sujet pour son documentaire Conversation with a killer : the Ted Bundy tapes, composé de quatre épisodes pour Netflix. Alors que cette série mettait en scène de réels enregistrements audios, interviews et images d’archives du meurtrier et de son parcours, le nouveau film du même réalisateur choisit une approche plus romanesque du sujet.

Continuer à lire … « Extremely wicked, shockingly evil and vile »

The Greatest Showman

2018

01-the-greatest-showman-hugh-jackman-vogue-september-issue-2017.jpg

Le film est inspiré de l’histoire vraie de P.T. Barnum, le premier à avoir l’idée de créer un spectacle en mettant sur scène des personnes différentes, soit le « freak show », qui deviendra par la suite le principe du cirque. Réalisé par Michael Gracey la comédie musicale retrace donc la vie de Barnum interprété par Hugh Jackman. Le film base beaucoup sur ses visuels épiques, mais les surcharge parfois un peu trop, donnant une impression de faux et de distance entre le public et ce qui lui est montré.

Continuer à lire … « The Greatest Showman »