Wildlife – Une saison ardente

Actuellement au cinéma

Wildlife - Still 2
Carey Mulligan dans Wildlife de Paul Dano ©Courtesy of Sundance institut

Paul Dano souhaitait depuis longtemps passer derrière la caméra. On le connaît comme acteur, de son rôle d’adolescent nietzschéen dans Little Miss Sunshine (2006) jusqu’à ses prestations remarquées chez Paul Thomas Anderson (There will be blood, 2007), Denis Villeneuve (Prisoners, 2013) ou Paolo Sorrentino (Youth, 2015). Son premier scénario, co-écrit avec la dramaturge, actrice et productrice Zoé Kazan, qui est aussi son épouse et la petite-fille d’Elia Kazan, s’inspire du roman éponyme de l’Américain Richard Ford publié en 1990. Il raconte l’histoire de Joe (Ed Oxenbould), un garçon de 14 ans, au moment où ses parents se séparent. Jerry, son père (Jake Gyllenhaal), après avoir perdu son travail dans un club de golf, décide de partir rejoindre un groupe de pompiers, tandis que Jeannette, sa mère (Carey Mulligan), commence une nouvelle vie.

L’Amérique moyenne des années 1960 et l’atmosphère du Montana rural inspirent au cinéaste des couleurs et des cadrages délicats, d’inspiration picturale. Le goût pour la reconstitution est manifeste – il avait été question de transposer l’action au début du XXe siècle. Une douceur paradoxale baigne la violence des événements, le départ du père, les disputes, le drame vécu par le fils, témoin impuissant et interrogateur de la séparation de ses parents. Le jeune adolescent est très touchant en spectateur frontal de la nouvelle vie de sa mère, qui n’hésite pas à l’emmener diner chez son amant. Jeannette est à la fois désireuse de bien faire et totalement dépassée, magnifiquement interprétée par Carey Mulligan, dans un rôle qui marquera sa carrière. Dans Wildlife, le thème du divorce accompagne constamment le doute des personnages, mais il va de paire avec l’émancipation de la mère, dans sa vie professionnelle et dans sa vie privée, et la maturité du fils. C’est ainsi que Joe préfère trouver un véritable travail plutôt que de faire du sport comme le voudrait son père. Il rejoint le cabinet d’un photographe : devant lui défilent des couples, des familles cherchant à immortaliser un moment de bonheur. C’est dans ce lieu que se clôt ce beau mélodrame, au cours d’une séquence qui emporte les larmes. Tandis que la maison, pourtant garante de l’unité familiale, est devenue l’espace de la fracture, le possible apaisement du trio familial a lieu dans l’espace de l’illusion photographique.

Wildlife – Une saison ardente / De Paul Dano / Avec Ed Oxenbould, Carey Mulligan, Jake Gyllenhaal, Bill Camp / 1h45 / États-Unis / Sortie le 19 décembre 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s