Les Envoûtés

Au cinéma le 11 décembre 2019

1132448.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Sara Giraudeau, Nicolas Duvauchelle ©SBS Distribution

Coline (Sara Giraudeau), journaliste discrète, travaille pour un magazine de psychologie. Elle se voit confiée la rédaction du « récit du mois », pour lequel elle doit faire le portrait de Simon (Nicolas Duvauchelle), peintre ermite au Pays Basque qui a vu le fantôme de sa mère au moment où celle-ci mourrait. D’abord peu passionnée par le sujet, Coline accepte de le rencontrer car sa voisine (Anabel Lopez) a vécu la même troublante hallucination.

Une fulgurance fantastique dans le cinéma français ? Pascal Bonitzer s’inspire en effet d’une nouvelle de Henry James, The Friends of the friends (1896), mais son histoire de fantômes laissera le surnaturel dans le domaine de l’évocation. Pas d’apparitions soudaines, de matérialisation des esprits ou d’effets propres au genre dans ce film où le trouble des sentiments prime sur la création d’un univers paranormal. Personnage modeste, presque invisible, Sara Giraudeau incarne très bien cette femme aux contours difficiles à saisir, quasiment sans enjeux propres, dont il revient aussi le mérite au talent de caractérisation de Pascal Bonitzer. Elle est un être qui s’efface à elle-même et aux yeux des autres : son meilleur ami qui s’inquiète pour elle (Nicolas Maury), et Simon pour qui elle éprouve un désir réciproque. Les choses se complexifient lorsque l’amour naissant se mêle à de la jalousie, puisque Coline lui prête une relation qu’elle aurait elle-même encouragée, avec sa voisine. On comprend dès lors ce qui a intéressé le cinéaste, sans être totalement convaincu par sa proposition sur la durée. L’intrigue élaborée autour de la confrontation des aspirations amoureuses des personnages, prenant appui sur un rapprochement de ceux qui ont vécu des expériences d’apparitions prémonitoires, peine à entretenir le suspense général du film, qui épouse la forme d’un long flashback. La révélation finale, censée provoquer le vertige, est le résultat prévisible d’un film au rythme flottant qui n’envoûte pas vraiment.

Les envoûtés / De Pascal Bonitzer / Avec Sara Giraudeau, Nicolas Duvauchelle, Anabel Lopez, Nicolas Maury, Josiane Balasko / France / 1h41 / Sortie le 11 décembre 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s