Kliniken

Théâtre de l’Odéon

© Simon Gosselin

Avec Kliniken, Lars Norén nous emmène dans une unité d’hôpital psychiatrique le temps d’une nuit, ou d’un jour, difficile de le déterminer. Si le lieu est figé, délimité, le temps, lui, est immatériel. Il défile désinvolte et inattentif. Cette temporalité est aussi éprouvante pour le spectateur que les personnages : les rencontres et dialogues se succèdent de façon tout à fait anarchique. Mais au sein de ce chaos, chaque once d’interaction s’emboite avec les autres pour finalement créer un tableau uniforme, harmonieux et terrifiant.

Dans sa jeunesse, Norén est interné pour schizophrénie. Dès lors, la maladie mentale, son traitement et ses retentissements sociaux constitueront un thème récurrent dans son œuvre. Dans Kliniken, les personnages s’observent, se jaugent et se jugent. Ils parlent des problèmes des autres, rarement des leurs. Ces destins sont paradoxalement sans aucune ressemblance mais avec des similitudes. Les patients se regroupent ou se séparent dans cet espace imaginé par Julie Duclos. Les différents lieux de la salle d’hôpital permettent des rencontres superposées, des dialogues qui se font échos. Julie Duclos nous propose une mise en scène sobre, clinique. Les personnages et leur(s) voix sont, doivent être centraux. 

La metteur en scène ne recule pas devant la cruauté du texte, ni les acteurs devant la vulnérabilité qu’il entraine. Kliniken ne touche pas mais bouscule. À juste titre.

Kliniken / De Nars Norén / Mise en scène de Julie Duclos / Avec David Gouhier, Émilie Incerti Formentini, Manon Kneusé, Yohan Lopez, Cyril Metzger, Alexandra Gentil, Mithkal Alzghair, Leïla Muse / 2h20 / Du 10 au 26 mai au Théâtre de l’Odéon.

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :