Wild Men

Au cinéma le 24 août 2022

© Rasmus Weng Karlsen

Martin, un quadragénaire en crise décide de tout quitter pour vivre en ermite dans une montagne norvégienne à l’image de ses ancêtres du néolithique. Un jour où le manque de civilisation se fait plus durement sentir (dix jours après le début de son isolement), il décide de piller une station service de sa nourriture industrielle. En parallèle, une bande de trafiquants de drogue heurtent un cerf, l’un des survivants s’enfuit et s’évanouit près de la cabane de Martin qui le recueille et s’occupe de lui. Très vite, la police locale est à leurs trousses. 

Le scénario est transparent quant aux intentions comiques : viser par le contraste une société consumériste, certes, mais aussi les échappatoires solitaires et dérisoires que certains, poussés à bout, mettent en place pour fuir. Le tout noué autour d’une intrigue policière entre les Coen et Guy Ritchie. Malgré un départ plutôt savoureux, notamment dans sa séquence de braquage, un traitement facile mais efficace des personnages de la police de proximité, et un début de relation relativement bien construit entre notre néo-survivaliste et son ami dealer, le film s’essouffle assez vite… La faute à des méchants aux intentions troubles, au manque d’enjeu mais surtout à la prévisibilité du récit. Toutes péripéties paraissent vides et évidentes tant le film reprend les poncifs du buddy movie et de la comédie de gangster. Sa touche de fraîcheur néandertalienne ne parvient pas hélas à réellement le démarquer. La mise en scène reste fonctionnelle, sans frivolité ni gros manque, mais sans saveur particulière. 

Reste son côté dépaysant, son exotisme jouant en effet quelque peu en sa faveur. Relativement rares sont les comédies danoises à nous parvenir, et bien que Wild Men ne fasse pas partie de celles que l’on retiendra, le film n’est pas pour autant détestable. Il se laisse même regarder, surtout par temps caniculaire, de quoi rêver de ces étendues glacées…

Wild Men / Thomas Daneskov / Avec Rasmus Bjerg, Zaki Youssef, Bjorn Sundquist / Danemark / 1h42 / Sortie le 24 août 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :