Festival de Cannes 2021

74e édition

Memoria, d’Apichatpong Wheerasethakul. ©Kick the Machine Films/Burning/Anna Sanders Films/Match Factory Productions/ZDF/Arte/Piano 2021

En choisissant d’attribuer la Palme d’or à Titane de Julia Ducournau, le jury du 74e festival de Cannes a misé sur une proposition audacieuse qui ne nous a toutefois pas convaincus. Mais nous avons fait d’autres belles découvertes durant le festival, dont voici un tour d’horizon.

Continuer à lire … « Festival de Cannes 2021 »

Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures

Rétrospective Palme d’Or

19487941
©Pyramide Distribution

Le mot est sans doute trop souvent utilisé, mais les films d’Apichatpong Weerasethakul sont bien de ceux dont on peut dire qu’ils sont des « expériences ». Le réalisateur lui-même déclare qu’il est normal non seulement de ne pas les comprendre, mais même de s’endormir devant ! Et il faut dire que l’expérience en question peut s’avérer déroutante pour le spectateur ou la spectatrice non avertie. Un rythme lent, un fil conducteur en apparence ténu, marqué par des ruptures régulières dans la narration, des cadres souvent fixes et tenus dans la durée, un jeu d’acteur bien particulier…

Continuer à lire … « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures »