À plein temps

Au cinéma le 16 mars 2022

© Haut et Court

Second long métrage du réalisateur franco-québécois Éric Gravel, À plein temps est une de ces perles dissimulées qui se révèlent peu à peu à l’œil du spectateur.

Chorégraphique – voire effréné – le film suit le quotidien de Julie (portée à l’écran par Laure Calamy), première femme de chambre dans un palace parisien lors d’une semaine de grèves. Devant passer un entretien d’embauche pour un travail à la hauteur de ses qualifications, c’est une véritable course contre la montre qui est lancée afin que Julie puisse se rendre à son rendez-vous, à l’allure des trains et des voitures qui se succèdent dans un fracas rythmique.

La musique accompagne parfaitement la caméra portée à l’épaule, instable et représentative de l’équilibre précaire sur lequel Julie et ses deux enfants reposent. Le discours social est habilement souligné : discret mais omniprésent. La photographie alterne quant à elle soigneusement entre une impression de noyade et celle de refaire surface.

Intime et touchant, À plein temps est un film réussi, à taille humaine.

À plein temps / D’Eric Gravel / Avec Laure Calamy, Geneviève Mnich et Anne Suarez / France / 1h25 / Sortie le 16 mars 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :