After my death

2018

after_my_death_3
©Capricci Films / Les Bookmakers

La disparition soudaine d’une lycéenne projète son entourage dans le doute et la culpabilité. Suicide ou meurtre ? L’étau se resserre autour de l’une de ses camarades, Young-hee, responsable toute désignée…

La mise en scène de ce premier long-métrage du sud-coréen Kim Ui-seok, qui convoque les lieux du thriller et du teen movie sans s’en contenter, exerce une force d’attraction progressive qu’elle doit en partie à sa stylisation délibérément sombre. Si le film semble d’abord naviguer entre le polar et le drame, l’accent mis sur l’enquête policière se dissipe au profit d’une exploration du secret, de l’intime, à travers le personnage troublant de l’adolescente tourmentée. Par elle peut se lire un certain portrait d’une génération d’adolescents solitaires. Depuis son interrogation par la police jusqu’à son mutisme, victime des foudres de la mère de la disparue et des mesquineries de ses camarades de classe, Young-hee intériorise les non-dits, que des flashbacks viennent parfois éclaircir. La tournure est forte, d’une froideur assumée, comme dans cette scène de cérémonie funéraire au cours de laquelle la jeune fille se met dans la peau de celle qui n’est plus. Ce moment schizophrène en dit long sur la sensation de culpabilité liée au deuil, dans une atmosphère toujours remplie de mystères où la vérité ne peut être qu’indicible.

After my Death / De Kim Ui-seok / Avec Jeon Yeo-bin, Seo Young-hwa, Jeon Se-nee / 1h53 / Sortie le 21 novembre 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s