La mort de Staline

4 avril 2018

 

death_of_stalin
Rupert Friend (Vasily Stalin), Michael Palin (Vyacheslav Molotov), Jeffrey Tambor (Georgy Malenkov), Steve Buscemi (Nikita Khrushchev), Jason Isaacs (Field Marshal Zhukov) © IFC Films

Basée sur le comic book du même titre, écrit par Fabien Nury et Thierry Robin, la comédie raconte l’histoire de La mort de Staline et les moyens employés par sa garde rapprochée afin d’obtenir le poste vacant de Secrétaire Général de l’URSS. Le film, typiquement « British », d’Armando Iannucci est délicieusement déjanté et différent.

La mort de Staline est un condensé d’humour noir aux influences « Monty Python-esques » (dont Michael Palin, l’un des membres, figure d’ailleurs au casting). Inspiré de faits réels, le film est une comédie fine qui change de la scène audiovisuelle comique actuelle et s’avère être réellement hilarant. Les joutes verbales et les situations absurdes se succèdent sans accroc tout au long du film. Ces blagues crudes et le style d’écriture tranchant de Iannucci est parfaitement servi par un casting impressionnant, comprenant, entre autres, Steve Buscemi, Simon Russell Beale, Jeffrey Tambor, Paddy Considine, Rupert Friend et Jason Isaacs. Tout fonctionne donc à merveille dans cette comédie : le sujet est original et risqué, les dialogues sont impeccables et leur interpretations sont excellentes. Une des qualités du film est également de maintenir ce niveau sur toute sa durée, sans jamais perdre l’attention du public ou devenir lassant. Un rythme rapide s’installe et pas une minute ne passe sans que l’on entende un rire dans la salle.

Cependant on peut lui reprocher d’avoir choisi la solution de facilité en misant quasiment tout sur le comique verbal. En effet, l’aspect visuel ou sonore est utilisé seulement à quelques reprises et aurait pu être poussé un peu plus loin. Toutes les ressources proposées par le format audiovisuel pour faire rire sont très peu exploitées de nos jours au cinéma et seuls quelques réalisateurs (on peut citer Edgar Wright par exemple) continuent de travailler en explorant réellement tout le champs des possibles, notamment visuels et sonores. La mort de Staline perd donc un peu d’intérêt si l’on prend en compte cette caractéristique, mais cela ne s’avère pas trop dérangeant compte tenu du superbe travail accompli sur les dialogues. Le film reste donc certainement l’une des meilleures comédies sorties cette année, à la fois intelligente et incroyablement drôle!

 

La mort de Staline, réalisé par Armando Iannucci / Ecrit par Fabien Nurry et Armando Iannucci / Avec Steve Buscemi, Simon Russell Beale, Jeffrey Tambor, Michael Palin, Paddy Considine, Rupert Friend et Jason Isaacs / Actuellement au cinéma

Auteur : Chloé Caye

cayechlo@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s