Les Chatouilles

Au cinéma le 14 novembre 2018

LES-CHATOUILLES_BESCOND_METAYER_3
Karin Viard, Andréa Bescond, Clovis Cornillac ©Les Films Du Kiosque

À l’origine du film, un seule en scène : Andréa Bescond, en 2014, joue et danse au théâtre Les Chatouilles ou La danse de la colère, un spectacle notamment auréolé d’un Molière, mis en scène par son partenaire Eric Métayer, qui raconte le traumatisme qu’elle a vécu durant son enfance. Car l’histoire d’Odette, violée régulièrement dès ses 8 ans par un ami de sa famille, c’est la sienne. Pour l’actrice-réalisatrice, l’adaptation des Chatouilles au cinéma continue de prendre la forme d’une thérapie, comme le processus de sa progressive reconstruction grâce à l’art, salvateur.

Continuer à lire … « Les Chatouilles »

En Liberté !

Au cinéma le 31 octobre 2018

4159739.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Pio Marmaï (Antoine) et Adèle Haenel (Yvonne) © Memento Films Distribution

Yvonne est la veuve de Santi, policier de renom, qu’elle et leur fils admirent plus que tout. Jusqu’à ce qu’elle découvre qu’il est en réalité un ripou et qu’il a envoyé Antoine, un innocent, en prison à sa place. Elle se lance alors dans une quête pour aider ce dernier et se faire pardonner à tout prix. 

Continuer à lire … « En Liberté ! »

Dogman

Au cinéma le 11 juillet 2018

Dogman-Garrone-1200x520
©Le Pacte

Le nom du salon de toilettage de Marcello, Dogman, s’impose d’emblée comme un qualificatif de sa personne : dès le début du film, le héros apparaît comme cet « homme chien », fidèle et soumis corps et âme à l’un de ses voisins, Simoncino, une brute sans cerveau accro à la cocaïne et à la violence qui terrorise le quartier. Marcello est son martyr, employé dans des entreprises criminelles sans guère en avoir le choix… 

Continuer à lire … « Dogman »

Bohemian Rhapsody

Au cinéma le 31 octobre 2018

BOHEMIAN RHAPSODY
Ben Hardy (Roger Taylor), Gwilym Lee (Brian May), Joseph Mazzello (John Deacon) et Rami Malek (Freddie Mercury) © Alex Bailey / 20th Century Fox

Bohemian Rhapsody c’est le film sur l’un des groupes de rock les plus influents et mythiques de l’histoire de la musique : Queen. « Cela faisait des années qu’on nous faisait des propositions et on était assez retissants mais on s’est dit que si on ne supervisait pas le projet, quelqu’un d’autre le ferait! » évoque Brian May, le guitariste du groupe et l’un des producteurs du film. Difficile cependant de se mettre d’accord sur le ton que le film devrait emprunter. Alors que certains veulent en faire un film pour un public plus adulte, les membres restants du groupe refusent et souhaitent un film plus familial. On assiste alors à une succession d’acteurs engagés pour jouer le rôle de Freddie Mercury (comme Sacha Baron Cohen ou encore Ben Whishaw) et de scénaristes attachés au film. C’est finalement le réalisateur Bryan Singer qui est chargé de mener à bien ce projet, en préparation depuis presque dix ans.

Continuer à lire … « Bohemian Rhapsody »

The House that Jack Built

Au cinéma le 17 octobre 2018

The-House-That-Jack-Built-09-photo-by-Zentropa-Christian-Geisnaes-1030x579
Matt Dillon est Jack, tueur psychopathe imaginé par Lars von Trier ©Zentropa

Parce que leurs contenus sont si singuliers et leurs héros tellement torturés, les films de Lars von Trier incitent souvent le spectateur à y chercher la figure de leur auteur. Pour tenter de comprendre comment parvenir à créer de telles visions… Faut-il voir dans The House that Jack Built un portrait de Lars von Trier en serial killer ? On le retrouve, en creux, moins dans la part de tueur psychopathe de Jack, encore heureux, que dans celle de ses névroses. L’un des problèmes du tueur incarné par Matt Dillon, qui agit en esthète du crime en le considérant comme un art, réside en ce qu’il ne parvient pas, matériellement, à bâtir sa maison. Comme la marque de son incapacité à se faire une place dans le monde, à mener à bien ses désirs d’architecture – jusqu’à ce que soit apportée une résolution à la fois morbide et impressionnante. À travers sa réflexion sur le mal, le film met en scène des problématiques intimes à la création.

Continuer à lire … « The House that Jack Built »

Le Bon Apôtre

Sur Netflix le 12 octobre 2018

Apostle-Trailer
Michael Sheen (Malcolm) © Netflix

Dans ce film produit par Netflix, Thomas Richardson est chargé de secourir sa soeur, kidnappée par une secte dans le but d’obtenir une rançon. Cette mission ne se déroule évidement pas avec simplicité et il découvre petit à petit les secrets sanglants de cette organisation. Coincé dans une secte religieuse, sur une île, au début du XXème siècle, l’idée fait déjà frissonner. Le scénariste et réalisateur Gareth Evans l’exploite plutôt intelligemment, combinant l’enquête du personnage principal et l’aspect terrifiant de son environnement. 

Continuer à lire … « Le Bon Apôtre »

Rue des cascades

Au cinéma le 19 septembre 2018

jeu_de_gamins_sur_le_terrain_vague_f-51077
©1963 SND (Groupe M6)

En 1963, Maurice Delbez tourne Rue des cascades – d’abord nommé Un gosse de la butte – adapté du roman de Robert Sabatier Alain et le nègre. L’action du film, contrairement au Ménilmontant des années 1930 du livre, est transposée dans le Belleville des années 1960 : l’histoire d’amour vécue par Hélène, gérante d’un café qui élève seule son petit garçon, et Vincent, un jeune homme noir plus jeune de 20 ans, gagnait en force en se situant dans la France post-coloniale. C’est justement cette audace qui est à l’origine de l’échec du film, au moment de sa sortie. Lâché par son distributeur, diffusé à peine une semaine, il fut très mal accueilli et ruina son réalisateur. Aujourd’hui, il n’est pas trop tard pour réparer cette injustice. Continuer à lire … « Rue des cascades »

Venom

Au cinéma le 10 octobre 2018

venom-trailer-2-eddie-and-the-symbiote
Tom Hardy (Eddie Brock) © Sony Pictures

Venom est le premier film d’une série de cinq spin-offs, chacun sur un vilain de l’univers de Spider Man. L’oeuvre marque un début bien raté pour cette nouvelle saga. 

Continuer à lire … « Venom »

A Star Is Born

Au cinéma le 3 octobre 2018

7760133_d954d5f0-6a4d-11e8-a91b-e269237e5271-1_940x500
Bradley Cooper (Jackson Maine) et Lady Gaga (Ally) © Warner Bros

Le troisième remake du film de William A. Wellman sorti en 1937, a certainement fait parler de lui. La première oeuvre réalisée par Bradley Cooper, avec le premier rôle au cinéma de la chanteuse Lady Gaga, a reçu un accueil chaleureux de la part de la critique et du public. Si cette histoire d’amour entre une rock star sur le déclin et une jeune chanteuse en devenir est un récit assez typique américain, il est difficile de ne pas parler de film « trop américanisé » pour qualifier cette version caricaturale et sans saveur.

Continuer à lire … « A Star Is Born »

Under the Silver Lake

Au cinéma le 8 août 2018

thumb_59349_media_image_926x584
Andrew Garfield (Sam) © Le Pacte

POUR

Le film de David Robert Mitchell, nommé pour six prix à Cannes, était l’un des plus attendus de la rentrée. Il raconte l’histoire de Sam, un jeune homme qui vit seul, sans emploi, à Los Angeles. Lorsque sa voisine Sarah disparaît mystérieusement, ce dernier se lance aussitôt à sa recherche. Under the Silver Lake est à la fois un film sur un jeune homme désillusionné et un film noir palpitant, qui met en scène un jeu de piste à travers la cité des anges.

Continuer à lire … « Under the Silver Lake »