L’extraordinaire Mr. Rogers

En VOD le 22 avril 2020

merlin_163234371_48f6bc5c-3773-402e-9c41-e11471c74f2b-mobileMasterAt3x
Matthew Rhys (Lloyd Vogel) © Sony Pictures

Après la relation turbulente mère-fille qu’elle mettait en scène dans l’excellent The Diary of a teenage girl, Marielle Heller s’attaque à une relation père-fils, pas des plus saines non plus.

Continuer à lire … « L’extraordinaire Mr. Rogers »

Georgetown

En VOD le 8 avril 2020

7499.jpg
Vanessa Redgrave et Christoph Waltz, devant et derrière la caméra ©Tribeca Film Festival/Imagenet

Ulrich Mott (Christoph Waltz), guide touristique à Washington, est passionné par la diplomatie. Ambitionnant de changer de métier, il épouse Elsa Brecht (Vanessa Redgrave), journaliste beaucoup plus âgée que lui dont le carnet d’adresses à l’intérieur du milieu politique est incommensurable, et devrait lui permettre d’approcher ses hauts modèles. Un soir, Elsa est retrouvée morte… Son mari annonce sa décision de trouver le coupable, tandis qu’aux yeux de la fille d’Elsa (Annette Bening), Ulrich l’a tué. Cette histoire vraie, adaptée d’un article du New York Times intitulé Le pire mariage de Georgetown, inspire au comédien Christoph Waltz sa première réalisation.

Continuer à lire … « Georgetown »

Les épopées de Michael Curtiz et Errol Flynn: « Capitaine Blood » et « Les Aventures de Robin des bois »

Rétrospective Michael Curtiz

ob_978d6f_les-aventures-de-robin-des-bois-wallpa
Errol Flynn dans Les aventures de Robin des bois © Warner Bros 1938

Porter des collants verts moulants en conservant un semblant de dignité n’est pas donné à tout le monde. Errol Flynn atteint l’apogée de son succès lorsqu’il interprète le héros éponyme dans Les Aventures de Robin des bois en 1938. Sa carrière hollywoodienne n’avait pourtant démarré que quelques années plus tôt : en 1935 le jeune acteur australien joue un corps inerte dans The Case of the Curious Bride, réalisé par un certain Michael Curtiz. 

Continuer à lire … « Les épopées de Michael Curtiz et Errol Flynn: « Capitaine Blood » et « Les Aventures de Robin des bois » »

Ozark

Disponible sur Netflix

OZARK
Laura Linney (Wendy Byrde) et Jason Bateman (Marty Byrde) © Netflix

Marty Byrde, un banquier de Chicago, blanchit depuis plusieurs années de l’argent pour un cartel mexicain. Lorsque son associé se fait exécuter sous ses yeux, il décide de quitter la ville pour se réfugier dans les Ozarks. Au coin du lac, il emménage avec sa famille et n’a pas d’autre choix que de continuer à travailler pour le dangereux baron de la drogue. À peine installé, il doit apprendre à jongler entre les menaces venant des habitants locaux, du cartel et du FBI. 

Continuer à lire … « Ozark »

Curtiz

Sur Netflix le 25 mars 2020

3437102.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
©Netflix

La réalisation d’un film biographique consacré à un metteur en scène est un exercice délicat. La tendance, aussi rare soit-elle, se divise entre deux pôles. D’un côté, s’emparer d’une figure célèbre immédiatement identifiable, à la carrière mondialement reconnue et décisive dans l’histoire du cinéma. C’était le cas de Chaplin de Richard Attenborough (1992) ou d’Hitchcock de Sacha Gervasi (2012). De l’autre, il s’agit ressusciter le souvenir d’un oublié qui bénéficie du statut de réalisateur culte grâce à un nanar adulé par une communauté de fidèles. Par ordre de réussite, citons Ed Wood de Tim Burton (1994), Dolemite is my name de Craig Brewer (2019) et The Disaster Artist de James Franco (2017). Alors, comment recevoir cet étonnant biopic consacré à Michael Curtiz, au moment où celui-ci tournait Casablanca ? Ce premier film hongrois fait en effet vriller la véracité de ces deux catégories. Il raconte un moment de la vie d’un réalisateur à la personnalité méconnue, qui ne bénéficie pourtant pas d’un capital attachant, ni d’une filmographie facile à appréhender.

Continuer à lire … « Curtiz »

Freud

Disponible sur Netflix

AAAABd4K0jfhkIph7nne7ugjl5vaDSHZhMV80h412YO6wglT4qzu4c3h57ETxQ9aWAeYkZbAFTLYSQH7NS2VIduCvk_-GUCU
Robert Finster (Sigmund Freud) © Netflix

La nouvelle création Netflix nous propulse dans une Vienne gothique du XIXème siècle. Dans ce lieu apparemment propice aux criminels fous, aux chambres de torture sur les quais de rivières, aux célébrations sataniques et aux complots politiques déjantés, un jeune Sigmund Freud arrive à la recousse. 

Continuer à lire … « Freud »

La Plateforme

Sur Netflix le 20 mars 2020

5836936.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
©Netflix

Une tour d’au moins deux cents étages appelée « La Fosse ». Deux prisonniers à chaque niveau. Un large buffet tracté de haut en bas, permettant aux premiers étages de se rassasier et laissant les étages inférieurs affamés… La découverte du monde de La Plateforme, littéralement Le Trou en version originale (El Hoyo), provoque une forme de sidération. Nous sommes ébahis et plongés, comme Goreng, le personnage principal, dans cet univers bien réglé dont on suppose rapidement toute la perversité.

Continuer à lire … « La Plateforme »

Donnybrook

En VOD le 25 mars 2020

1465500.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Margaret Qualley dans Donnybrook ©Les Bookmakers / The Jokers

Jarhead, vétéran de la marine, place toute sa désolation dans une violence qui ne cherche que le moment opportun pour exploser. La misère de son quotidien, la précarité de la situation de sa famille le poussent à convoiter la somme promise au vainqueur du « Donnybrook », un combat à mains nus organisé illégalement au milieu d’une forêt de l’Indiana.

Continuer à lire … « Donnybrook »

Monsieur Deligny, vagabond efficace

En VOD le 25 mars 2020

2147276.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
©Les Films d’Ici

Fernand Deligny (1913-1996), éducateur, écrivain et réalisateur en amateur, a œuvré toute sa vie en faveur des autistes pour lesquels il créa des lieux de vie adaptés. Le cinéaste Richard Copans réhabilite son histoire dans un documentaire conçu comme un voyage en images à travers le parcours de ce précurseur méconnu.

Continuer à lire … « Monsieur Deligny, vagabond efficace »

La Communion

Au cinéma le 4 mars 2020

1 DSC03418
Bartosz Bielenia (Daniel) © Bodega films

Daniel, 20 ans, rêve de rejoindre l’Église. Enfermé dans un centre de détention pour les jeunes, son casier judiciaire l’empêche de suivre cette vocation. Alors qu’il est envoyé à la menuiserie d’un petit village pour y travailler, il se fait passer pour un prêtre et prend rapidement la tête de la paroisse.

Continuer à lire … « La Communion »